Archives du mot-clé Accords mets-vins

Filets de sole farcis aux girolles, et l’automne devient voluptueux…

Trois étoiles

Trois étoiles

Alors que l’automne est en train d’avoir notre peau, à coups de surmenage, de météo instable et d’enfants grippés; on ne peut pas nier que le mois d’octobre possède un certain charme. Et les champignons n’y sont pas pour rien. Malheureusement à Paris, pour manger des cèpes, il faut désormais être milliardaire; et bientôt, pour manger des girolles, il faudra hypothéquer la maison de Mémé. Seule solution : utiliser les champignons avec parcimonie plutôt qu’avec largesse.

C’est autre chose, mais c’est bon quand même, alors ne gâchons pas notre plaisir ! Lire la suite

Canapés au fenouil et aux gambas, avec l’aide de la Rue Traversette.

Miam !

Miam !

Il y a un truc auquel je ne résiste pas, c’est le petit-bocal-de-truc-rigolo-pour l’apéro. C’est festif, c’est tout mignon, c’est prêt à l’emploi et même parfois, c’est bon. Mais pas toujours. Ha ça j’en ai rempli des placards, avec des tapenades bizarres, des pâtés peu recommandables, et des mousses … hum … « intéressantes ». Mais je ne me décourage pas pour autant – et c’est tant mieux car je trouve aussi de bonnes surprises. Comme cette « Tartinerie Fenouil-Amandes-Cajou » de la joliment nommée rue Traversette. Une bonne base  à travailler en toasts de gambas non ?

Lire la suite

Insalata « Il Palio » : une salade de haricots à la mozzarella di buffala

Delicioso

Delicioso

Il y a bien longtemps, rue Guisarde*, se tenait un charmant petit restaurant italien nommé « Il Palio« , du nom de la célèbre course de Sienne qui fait trembler la Toscane depuis des siècles. Avec ma cousine Laure K., quand nous étions étudiantes, nous venions le plus souvent possible y dépenser les sous que nous n’avions pas. On adorait cet endroit, la cuisine était juste, gourmande, avec un bel esprit inventif. Les deux patrons étaient parfaits et la petite salle charmante, avec son escalier en bois et sa mezzanine. Il a  fermé un jour, on n’a jamais su pourquoi ni comment, ni s’il avait réouvert ailleurs. Il m’en reste cette recette de salade de haricots, raffinée et gourmande, à consommer sans modération.

Lire la suite

Ailes de raie aux anchois de Jacques le Divellec

Estival

Estival

Deux belles raies se sont prises au filet l’autre jour pour notre plus grand bonheur*. La raie est pourtant mal aimée. Sa peau gluante et urticante ne joue pas pour elle – mais bien préparée c’est un poisson au goût remarquable, très fin (et sans arrêtes). Cette recette aux accents méditerranéens est tirée de l’excellent livre « Bien cuisiner poissons et fruits de mer » de Jacques Le Divellec. De la raie bien grillée, quelques tomates, olives, basilic, anchois : une équipe qui gagne.

Lire la suite

Beurre de crevettes grises aux algues wakame

Crevettes à croquer

Crevettes à croquer

Une recette qui a l’air drolette comme ça, et pourtant … C’était tellement bon que je n’ai même pas eu le temps de prendre de photo, en 10 mn pfiou c’était parti ! Une grande réussite donc, et (comme quelqu’un qui s’y connait nous l’a fait remarquer) : un accord parfait avec le champagne : l’iode, le minéral et le gras forment une jolie ronde. Je sens que je n’ai pas fini d’en faire du beurre de crevettes…

Lire la suite

Tartare de daurade aux cerises

Surprenant et délicat

Surprenant et délicat

Une jolie recette d’été, en espérant que ça le fasse revenir (l’été, pas votre amoureux, là c’est encore une autre mayonnaise). Réfugions nous dans la petite cuisine et pour toute incantation, préparons cette entrée rafraîchissante et fruitée*. C’est une de mes très rares recettes sucrées-salées ;  la cerise y apporte originalité et vivacité, sans lourdeur, et fait office de brillant petit chef d’orchestre et non de cache misère.

Lire la suite

Fraises glacées au vinaigre balsamique, croquant de sablé breton

Frais et gourmand

Frais et gourmand

Quand je suis un peu à la course pour faire un dessert, le sablé breton vient souvent me sauver la mise.  Ici en compagnie de fraises laquées de balsamique, et servies ultra-refroidies, il ne cache pas sa gourmandise. Si vous en avez l’occasion, je vous recommande de l’accompagner avec le merveilleux vin cuit de Monsieur Salen, du domaine des Bastides* : le sablé, les fraises et la puissante complexité arômatique de ce vin rare font toujours merveille.

Lire la suite

Vitello Tonato aux câpres de sicile

Vitello TonatoSi vous ne connaissez pas  encore le Vitello Tonnato, classique de la cuisine transalpine, préparez vous à vivre un grand moment d’extase gustative. Je ne sais pas d’où vient ce plat, cette idée bizarre de préparer un rôti de veau froid avec une sauce au thon – tout ce que je peux vous dire c’est que le résultat est imparable. Il fait d’ailleurs partie de ces plats dont l’annonce se suit toujours dans l’assemblée par une vague d’enthousiasme. Comme quoi il n’est pas forcément nécessaire de puiser dans le placard à épices rares pour étonner son monde …

Lire la suite