Archives pour la catégorie Apéritif

Salade, carpaccio ou tartare de poulpe pressé.

Poulpe présséHola Amigos, vous êtes toujours là les copains ? Non mais parce qu’en ce moment vous pourriez faire la tronche, j’aurai du mal à vous en vouloir, spasse pas grand chose dans le coin.

C’est que je suis dans une petite phase de surmenage intensif version gigatonne, vous pouvez me croire, celle là elle est bien corsée, je dirai même qu’elle pique un peu.

Mais bon, c’est pour la bonne cause : je travaille sur l’aboutissement d’un projet que je tiens depuis 3 ans, un livre, qui va être édité et tout, imprimé sur du vrai papier d’arbre, avec une photographe-styliste qu’elle est juste la meilleure du monde, mais tout ça pour le moment c’est top secret défense, alors je trime en silence, en pensant au jour béni où je pourrai enfin vous le présenter, mais là c’est pas encore gagné vu qu’on a encore un boulot de MABOULES.

Bref.

Cela dit, même en mode survie, on ne perd pas le sens des priorités par ici. Et l’autre jour, quand ma copine Letitia m’a laissé un petit mot pour me dire qu’elle préparait du saucipoulpe, j’ai bondi sur ma chaise.

Lire la suite

Tempura de sauge aux anchois

Tempura de sauge aux anchoisSalut les jeunes ! Vous cherchez un truc pour doper votre filet mignon ? Vous voulez booster votre côte de veau ? Votre lapin manque de muscle et vous êtes à court d’EPO ?

La petite cuisine est là pour vous faire découvrir un merveilleux objet gustatif : le tempura de sauge aux anchois. Ouais. Rien que ça.

Je n’ai pas inventé cette merveille (j’aurai pu vous pensez bien, mais voila que non), j’ai appris à la préparer lors de mon second passage à l’école de cuisine d’Alain Ducasse, lors d’un cours fort complet sur les jus et les sauces. La recette était un filet mignon de veau aux câpres et polenta crémeuse, un truc de ouf malade à grimper au rideau, et comme si ce n’était pas déjà ultra bon et goutû, le chef rajoutait au passage ces petits tempuras si délicieux qu’ils m’en ont tiré des larmes.

Lire la suite

Papadums et chutney menthe-coriandre.

Papadums et chutney menthe-coriandreSalut à toi très cher lecteur esthète et gourmand, bienvenue dans le seul blog dont la viande de cheval est garantie sans OGM (enfin à priori. Surement. Tu peux nous faire confiance. Et au pire s’il s’en trouve, rassure toi, c’est surement pas notre faute).

Dans la petite cuisine en ce moment nous travaillons beaucoup la cuisine indienne, et je dois dire qu’on s’éclate pas mal, car la vraie bonne cuisine indienne est d’une grande richesse aromatique, flamboyante, superbe.

C’est par ailleurs un bonheur à cuisiner en fin d’hiver, ça vous réchauffe les entrailles et vous fait voir du pays, un petit voyage des sens qui nous ravit le coeur et l’esprit à peu de frais, cette cuisine étant le plus souvent peu onéreuse, ce qui ne gâche rien vous en conviendrez.

Lire la suite

Carpaccio de poulpes au piment Jalapeno

Carpaccio de poulpe au piment JalapenoSalut à vous mes lecteurs adorés, vous qui êtes l’élite des goûteurs de bonnes choses de ce siècle, aujourd’hui on cuisine un produit qu’il est tendance à mort : le poulpe.

Pourtant, il y a encore quelques années, manger du poulpe au Nord de Valence relevait de la franche excentricité – et je dois dire que je faisais moi même preuve de fort peu d’enthousiasme à cette idée.

Quand j’étais adolescente (il y a donc deux ans à peine), mes cousins développaient une redoutable passion pour la chasse sous-marine; ce qui se traduisait tous les matins par la reprise de la compète non-officielle du plus grand pécheur de poulpe de la famille.

Faisant preuve d’une immense hâte à tirer sur tout et n’importe quoi (ce qui avait pour conséquence de fréquentes périodes de réparations de leurs harpons tordus), ils parvenaient tout de même à rapporter quelques prises, et là, misère, c’était poulpe au menu.

Lire la suite

Mousse de thon au citron vert et à la coriandre, et Rillettes de crevettes aux algues

Tartinades thon-coriandre et crevettes aux alguesD’ici quelques jours mes très chéris, nous vous raconterons nos aventures dans les cuisines du restaurant Un jour un chef, mais avant cela, et histoire de redémarrer en douceur, voici deux petites recettes de préparations à tartiner que je fais régulièrement car elles remportent toujours un franc succès. D’ailleurs à chaque fois on me demande la recette et je réponds toujours « Je les mettrai sur le blog », alors voilà, c’est  aujourd’hui que ça se passe.

Vous connaissez l’importance que j’attache à l’apéritif, ne vous laissez donc pas tromper par leur allure modeste : ces préparations sont ultra délicieuses, parfaites avec le champagne (en particulier), vous pouvez les servir sans rougir même si vous recevez votre patron.

Lire la suite

La soupe marocaine de carottes crues à l’orange et au cumin.

Soupe de carottes au cuminDepuis quelques mois, je suis prise d’une frénésie à peu près incontrôlable au sujet de tout ce qui concerne les cuisines marocaine, indienne, israélite et thaïlandaise.

Vous allez me dire : « Ce n’est pas pareil« ; et vous commencez peut être à vous demandez si vous ne vous êtes pas égarés dans ma petite cuisine, juste au cas où j’essayerai de vous refiler des recettes de poulet tandoori au couscous, ou de houmous au lait de coco.

Rassurez-vous, je n’en suis pas encore là, et je travaille chacune des ces cultures gastronomiques séparément. Comme tout bon élève au début de son apprentissage, je reste aussi académique que possible, droite dans mes bottes, pas de fantaisie dans le port du képi*.

Aussi différentes soient-elles, ces cuisines ont pourtant quelque chose en commun : une utilisation pointue, complexe et maîtrisée des épices, qui n’a souvent pas grand chose à voir avec le simpliste saupoudrage de coriandre, ras-el-hanout ou curry en poudre proposé dans leurs versions occidentalisées.

Bref, je vous reparlerai de tout cela très bientôt, car j’ai fait des découvertes de saveurs fantastiques; et moi qui pensait ne plus pouvoir entrer une feuille de papier dans les placards de la petite cuisine, j’ai repoussé les limites de l’espace et du temps pour accueillir d’un coup des dizaines de nouvelles mixtures, graines et autres plantes parfumées.

Lire la suite

Rillettes de maquereaux à l’estragon et au citron confit de Christian Lesquer – en maki ou pas.

Salut les copinous, dites donc vous avez vu un peu ce qui se passe ? C’est pas dingue ? Il y a du SOLEIL !!! On n’en revient pas, on avait même presque oublié comme c’était chouette d’avoir chaud, du coup ça nous donne un de ces coups de boost au moral : on a envie de cuisiner un truc d’apéro, un truc festif, un truc qui se grignote dans le jardin avec un bon vin blanc frais – et on se souvient qu’on a lu quelque part une recette de rillettes de maquereau au citron confit qui avait l’air fort honnête.

On l’a trouvée dans le livre Sushi Solidaire, édité par le magasine Wasabi afin de soutenir l’effort de reconstruction au Japon. Nous avions par ailleurs trouvé ce livre chez feu le magasin Uah!, que nous aimions bien (malgré son nom imprononçable, je me suis ridiculisée vingt fois en recommandant l’adresse) pour les très beaux objets japonais qu’il proposait à la vente (notamment des pièces de vaisselle sortant complètement de l’ordinaire), et dont nous regrettons la fermeture (et oui c’est fermé, voila donc une information qui ne sert à rien, c’est pour vous ça me fait plaisir).

Bref. Dans ce livre un certain nombre de grands chefs français sont invités à revisiter le sushi, et je dois dire que beaucoup d’entre eux sont restés partisans du moindre effort.

Lire la suite