Canapés au fenouil et aux gambas, avec l’aide de la Rue Traversette.

Miam !

Miam !

Il y a un truc auquel je ne résiste pas, c’est le petit-bocal-de-truc-rigolo-pour l’apéro. C’est festif, c’est tout mignon, c’est prêt à l’emploi et même parfois, c’est bon. Mais pas toujours. Ha ça j’en ai rempli des placards, avec des tapenades bizarres, des pâtés peu recommandables, et des mousses … hum … « intéressantes ». Mais je ne me décourage pas pour autant – et c’est tant mieux car je trouve aussi de bonnes surprises. Comme cette « Tartinerie Fenouil-Amandes-Cajou » de la joliment nommée rue Traversette. Une bonne base  à travailler en toasts de gambas non ?

C’est un préparation fine, assez douce sans être sucrée. On sent bien le goût et la matière du fenouil, qui se marie plutôt bien avec l’amande. Cela mériterait sans doute un poil plus d’assaisonnement mais du coup on peut l’utiliser librement et l’adapter à sa sauce.

Ingrédients pour une quinzaine de toasts :

  • quinze queues de gambas décortiquées

    La qualité du pain est essentielle.

    La qualité du pain est essentielle.

  • quatre cuillères à soupe de tartinerie Fenouil (voir plus bas)
  • un demi-citron
  • tabasco vert
  • un bouquet d’aneth frais
  • un bon pain de mie frais de chez le boulanger
  • de la bonne huile d’olive
  • piment d’espelette (facultatif)

Faire griller le pain de mie. Découper les toasts obtenus en carrés de la taille de vos queues de gambas. Dans un saladier mélanger la préparation au fenouil avec une cuillère à café d’huile d’olive, une giclée de jus de citron, 10 gouttes de tabasco vert, deux cuilères  soupe d’aneth ciselé finement, et une pincée de piment d’espelette. Tartiner les petits toasts. Disposer une queue de gambas par toast. Badigeonner les gambas au pinceau avec un peu d’huile d’olive pour les lustrer et les empécher de déssécher. Servir et apprécier – ça vaut le boulot !

Accompagner d’un Sarda Malet blanc bien frais, dont les notes de badiane, de fenouil, et de fleurs blanches feront un bel accord sur ces toasts. Un vin au beau tempérament aromatique,  minéral – une référence en Roussillon et un excellent rapport qualité prix.

Tartinerie bien tournée

Tartinerie bien tournée

Bocal de Tartinerie Fenouil Amandes Cajou, 6,50€, trouvé à Paris chez Terres d’Apéritifs.

La rue Traversette :

Alors la Rue Traversette, il me semblait bien en avoir entendu parlé de ci de là, mais je n’avais jamais rien acheté qui venait de chez eux. Petit tour sur leur site internet, un peu mal fichu mais au ton sympathique : l’intention parait sincère. Je cite : « Pas de copies, pas de faux-semblants, mais de la création et de la volonté. » Et le catalogue confirme, un choix effectivement original pour de vrai : huile d’olive aux queues de poire (!), sauce (non sucrée) au chocolat-poivron, pesto oseille-groseille… enfin plein de petites recettes jamais vues qui ne demandent qu’à être essayées.

Une réflexion au sujet de « Canapés au fenouil et aux gambas, avec l’aide de la Rue Traversette. »

Moi aussi j'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s