Papadums et chutney menthe-coriandre.

Papadums et chutney menthe-coriandreSalut à toi très cher lecteur esthète et gourmand, bienvenue dans le seul blog dont la viande de cheval est garantie sans OGM (enfin à priori. Surement. Tu peux nous faire confiance. Et au pire s’il s’en trouve, rassure toi, c’est surement pas notre faute).

Dans la petite cuisine en ce moment nous travaillons beaucoup la cuisine indienne, et je dois dire qu’on s’éclate pas mal, car la vraie bonne cuisine indienne est d’une grande richesse aromatique, flamboyante, superbe.

C’est par ailleurs un bonheur à cuisiner en fin d’hiver, ça vous réchauffe les entrailles et vous fait voir du pays, un petit voyage des sens qui nous ravit le coeur et l’esprit à peu de frais, cette cuisine étant le plus souvent peu onéreuse, ce qui ne gâche rien vous en conviendrez.

Un des trucs que nous préparons genre tout le temps ces jours-ci, ce sont des papadums, de très fines crêpes à base de farine de lentilles que l’on déguste un peu comme des chips. Elles peuvent être cuites au four ou frites, je dois dire qu’après avoir testé les deux versions, notre coeur penche indiscutablement du côté de la friture, c’est un peu moins diététique mais il n’y a pas photo en terme de dégustation.

Les papadums peuvent être fait maison mais vous en trouverez facilement dans vos épiceries indiennes* ou sur le web comme . Il y en a de plusieurs sortes : en général nature, au cumin, au poivre, au curry rouge ou vert, ou encore à d’autres épices que je n’ai pas toujours formellement  identifiées. Attention si vous êtes sensibles aux saveurs pimentées, les versions au poivre ou au curry peuvent être sévèrement burnées.

Papadums

Les papadums se dégustent seuls (apéro, casse croute) ou comme accompagnement de certains plats ou salades – mais quelques soient les circonstances je vous conseille de toujours les servir avec cette merveilleuse petite sauce parfumée à la coriandre et à la menthe : l’alliance des deux est un vrai bonheur. La sauce est ultra fraîche,  herbacée, parfumée, et répond parfaitement au papadum croustillant, tout en chaleur et gourmandise.

Si en plus vous me servez ça avec un Spritz, il y a des chances que je vous demande en mariage.

(NDLR : pour les petits curieux que vous êtes : sur la photo les papadums sont servis avec une salade de poulet green masala dont je vous donnerai la recette si ça vous chante).

Ingrédients pour un apéro pour 4 chanceux :

  • Un assortiment de six papadums aux parfums variés
  • De l’huile
  • Un vrai yaourt grec (marque Fage) ou du fromage blanc à 40%. Vous pouvez très bien utiliser un yaourt normal, ce sera un peu plus liquide et acidulé, c’est comme vous préférez.
  • Un demi citron
  • Un doigt de gingembre frais
  • Une demie gousse d’ail râpée
  • Un bouquet de menthe
  • Un bouquet de coriandre
  • Une cuillère à café de sucre en poudre (ou mieux, de sucre de palme râpé).
  • Quelques gouttes de Nuoc mam ou une bonnne pincée de sel
  • Du poivre du moulin

Commencer par préparer la sauce : dans votre blender, placez les feuilles de menthe et le bouquet de coriandre (pour la coriandre je garder la partie haute des tiges). Ajoutez le jus du demi citron, éventuellement râpez-lui deux trois zestes si vous aimez. Ajoutez l’ail râpé (la recette originale prévoit carrément trois gousses, à vous de voir, pour nous une demie suffit largement). Complétez avec le gingembre râpé, le nuoc mam, le sucre, le poivre.

Comptez trois cuillères à soupe de fromage blanc (ou un pot de yaourt entier).

Mixez le tout. La sauce devient très liquide, c’est normal. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement ou la quantité de fromage blanc selon votre goût.

Placez au frais jusqu’au moment de servir.

Papadums

Dans une poêle à bords hauts, assez grande pour pouvoir déposer un papadum à plat, versez 3 à 4 cm d’huile et faites chauffer  Préparez vos papadums à portée de main, ainsi qu’une assiette vide recouverte d’un sopalin pour les déposer après la cuisson.

Munissez-vous de deux fourchettes et portez l’huile autour de 170 degrés.Si vous n’avez pas de thermomètre, cassez un petit bout de papadum et trempez-le dans l’huile : s’il grésille et se tord dans tous les sens, c’est que l’huile est assez chaude.

Vous allez pouvoir attaquer la cuisson : c’est très simple mais très rapide, vous devez donc bien avoir tout préparé à l’avance.

Déposez un papadum dans l’huile. Il va se gonfler, se tordre et faire plein de bulles. 5 secondes après, retournez-le avec vos fourchettes pour encore deux ou trois secondes. S’il y a des zones qui ne sont pas bien cuites, appuyez doucement avec la fourchette pour les plonger dans l’huile.

Égouttez le papadum et posez-le dans l’assiette prévue à cet effet. Enchaînez directement avec les autres.

Servez-les tièdes avec la sauce.

Les papadums une fois cuits se mangeront le lendemain sans problème mais perdront de leur croustillant ensuite. Les papadums crus quant à eux se conservent des semaines dans une boite hermétique, mais finissent par perdre de leur parfum si vous les oubliez trop longtemps.

Dernière remarque ; j’ai trouvé cette recette dans le très complet Mon Cours de Cuisine, les basiques Indiens, que je ne lâche guère ces temps-ci.

*Je trouve les miens chez Vélan, passage Brady, magasin qui fait également la joie de mes filles pour les bindis, bagues et bracelets qu’on y trouve à profusion. Et puisque vous êtes là profitez-en pour vous fournir en riz basmati Tilda (le paquet bleu métallisé), un des meilleurs rapport qualité prix qui soit.

13 réflexions au sujet de « Papadums et chutney menthe-coriandre. »

  1. FlorenceMKoenig - Rossini's Girl

    Bonjour Claire,
    Bravo pour cette proposition bien alléchante 🙂 POur en avoir degusté à de nombreuses reprises dans divers restaurants indiens, grâce à toi, tout devient plus simple 🙂 Merci également de ton originalité en ce nouvel An chinois, auquel je vais également succomber…
    A très bientôt,

    Répondre
  2. Rose & Cook (@RoseAndCook)

    Nous on est des fous de papadums aussi, au cumin de préférence ! J’en ai cherché chez Marks & Spencer, mais je n’avais pas trouvé. Indien, c’est trop bon, j’ailleurs je vais prendre des cours dans 15 j avec une super blogueuse-copine (Sanjee de Bollywood kitchen, tu connais ?)

    Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Essaye d’en acheter chez les indiens plutôt que chez M&S, c’est plus rigolo et il y en a plein de sortes. Je connais Bolywood Kitchen mais seulement de nom, faut que j’aille voir, je suis en pleine crise frénétique indienne ^_^ Tu me raconteras ton cours hein ?

      Répondre
  3. la pintade aixoise

    Ah mais voilà… Farine de lentilles ! A chaque fois que je vais manger dans un resto indien et que je dévore ces trucs au drôle de nom je me dis que je connais le goût et je cherche, je cherche… LENTILLES ! Mais oui maintenant que tu le dis ! Chez nous aussi demain c’est indien (ok, on ouvre un pot Patak’s de sauce Madras… J’avoue on est nuls).

    Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Souvent ceux du restaurant sont au cumin, c’est peut être ça le goût que tu cherchais ! A essayer alors juste avant le curry madras ça fait une entrée en matière parfaite 🙂

      Répondre
  4. lafrancesa

    Moi je suis une pintade espagnole, jamais je n’aurais imaginé le coup de la farine de lentille!
    Ce truc est hautement addictif ça se mange tout seul, bien envie de me lancer, option friture tant qu’à faire.

    Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Ha oui c’est trop bon. Je n’ai pas encore essayé de faihttps://public-api.wordpress.com/rest/?notes_iframe#re la pâte moi même, mais je vais peut être me lancer, on aime trop ça ici ^_^ Si tu en fait tu me tiens au jus ok ?

      Répondre
      1. lafrancesa

        Arf pléthore de recettes in english dans le texte mais le plus difficile sera de trouver la presse magique, la même que les Mexicains utilisent pour leur tortilla de blé. Système D et terribeul envie de retour de lentilles à casa La Francesa, je pense que je vais tenter l’expérience, je te tiendrai au courant!

        Répondre
  5. Létitia

    Il est presque 1H du matin et j’ai faim !!! Pour info, si tu as la flemme de sortir ta poêle à frire, les pappadums se cuisent aussi au micro-ondes (1 min à puissance maxi). Sans rien, même pas d’huile: magique! J’ai découvert ça en lisant les instructions au dos du paquet, tout simplement! Ca marche aussi avec les chips de crevettes!

    Répondre

Moi aussi j'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s