Archives pour la catégorie Recettes Thaïlandaises

Salade Thaïlandaise aux œufs de cent ans et porc haché (ยำไข่เยี่ยวม้า)

Salade de porc et gingembre aux oeufs de cent ansAlors aujourd’hui les copains on va vous parler d’un truc qui fiche grave les chocottes et ne venez pas me dire le contraire* : les œufs de cent ans.

Il faut dire qu’au premier abord, ils présentent pas au top les œufs de cent ans. Le type qui leur a pondu leur plan marketing leur a pas vraiment facilité la tâche.

« Alors les mecs, l’idée c’est qu’on vous colle dans de la chaux pendant des jours, que vous deveniez atrocement verdatres et gluants avec un air de faire attraper la mort, et que vous alliez ensuite hanter tous les chinatowns du monde qui sentent le durian en affichant clairement votre statut d’œufs pourris« .

Petit handicap de départ donc, avant de se poser en nouvel objet de désir des gourmets occidentaux. Lire la suite

Mes livres de cuisine thaïlandaise préférés

Bons livres de cuisine thaïlandaiseNom d’un petit sauté de crabes mous au poivre, je crois que même en cent vies je n’arriverai pas au bout de ma passion pour la cuisine thaïlandaise. C’est fou, j’ai tout le temps envie de me plonger dedans.

Là par exemple, vous croyez que je vous parle, mais en fait je ne pense qu’à une chose : c’est foncer chez Big Store* faire le plein de citronnelle, coriandre et fleurs de bananiers, puis cuisiner thaï pendant au moins les 98 prochaines heures.

Malheureusement ce n’est pas ce qui est au programme aujourd’hui, j’ai en effet des trucs ridicules à faire du genre ma compta, bref, chaque jour qui passe n’est qu’une loooongue attente jusqu’à la prochaine fois.

Alors histoire de compenser, j’ai décidé de vous parler de mes livres de cuisine thaï. On me demande souvent mon avis sur ce sujet, j’en déduis que cela peut intéresser certains d’entre vous.

Lire la suite

Salade de fleurs de bananier au curcuma

Salade de fleurs de bananiers

Un des produits les plus curieux que j’ai eu à cuisiner depuis que je me suis prise de passion pour la gastronomie Thaïlandaise est sans aucun doute la fleur de bananier. C’est un objet vaguement hostile, qui n’a rien d’une fleurette aux pétales évanescents. En fait cela tiendrait plutôt de l’obus végétal, dense et lourd, au bout bien pointu.

La première fois que j’en ai entendu parler, j’ai été prise d’une de ces attaques de curiosité foudroyantes qui me tombent dessus de temps en temps, et je me suis bien demandée quel goût cela pouvait avoir… J’avais lu je ne sais où que l’on pouvait remplacer la fleur de bananier par des endives, je m’attendais donc à quelque chose d’assez frais et amer.

J’ai enfin eu l’occasion d’en goûter au Chote Chitr, ce restaurant de Bangkok où nous nous sommes régalés en Mars dernier. J’avais choisi la salade de fleurs de bananiers, un plat classique, se composant de fleurs de bananiers (donc), de crevettes et/ou poulet, et d’une sauce ultra riche à la crème de coco.

Lire la suite

Le Tigre Qui Pleure (ou pas).

Tigre qui pleure L’un des grands classiques de la cuisine thaïlandaise se nomme poétiquement Le Tigre qui pleure* (Suea Rong Hai), et c’est en général un favori des amateurs.

Je préviens tout de suite, c’est un plat pour carnivores : un beau morceau de viande marinée (du faux filet en général), accompagné d’une sauce très parfumée (et bien relevée !).

Au premier abord, donc, rien qui paraisse très technique. Et bien pourtant j’ai vraiment eu du mal à trouver une recette qui me plaise complètement.

Le problème est venu en partie du fait qu’il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de lire la recette de Thiou (chef thaïlandaise très renommée Paris). Cette recette faisait deux pages et demandait trois jours de boulot.

A l’époque je ne me lançais pas encore dans la cuisine trop compliquée (mon célèbre tiramisu constituait le top de mon répertoire culinaire), j’ai donc lu cela avec curiosité, puis je suis passée à autre chose.

Lire la suite

Larb Khai – Salade Thaï de poulet haché aux herbes

Larb khaiSi vous allez un jour en Thaïlande, et que vous comptez, comme nous, passer un bon paquet de temps à vous régaler au restaurant, il y a trois mots bien pratiques à connaitre : ce sont Khai, Moo et Neua (respectivement poulet, porc, et boeuf). En effet, beaucoup de plats thaïlandais ont un intitulé générique, auquel vient se coller, comme une précision, le nom de la viande* choisie.

C’est typiquement le cas du larb (ou lahp, ou lap, ou lahb, ou encore laab – cela dépend, ce n’est de toutes les façons qu’une transcription phonétique du mot thaïlandais d’origine, à savoir : ลาบ).

Le larb (donc) est une préparation à base de viande hachée à peine cuite, généralement du poulet, du boeuf ou du porc. Il semblerait aussi que l’on puisse le faire avec du canard, mais  je n’en ai pas encore mangé. Par contre, jamais de poisson ou de crevette : le larb c’est la viande (et la viande c’est la force, mais c’est un autre sujet).

Lire la suite

Saucisses de Chiang Mai au galanga, coriandre et citronnelle – Sai Oea

Saucisse de Chiang MaiBon allez c’est fini les vacances, au boulot au boulot, ça glande rien par ici ça fait au moins des plombes qu’on ne vous a pas donné une recette !

… et pour nous remettre en jambes, attention, on a décidé d’envoyer du lourd.

Si vous avez eu l’infinie patience et gentillesse de lire le récit parfaitement autocentré de nos aventures en Thaïlande, il ne vous aura pas échappé que nous y avons dégusté avec grand plaisir une saucisse parfumée que l’on trouve dans le Nord de la Thaïlande, parfois présentée sous le nom de saucisse de Chiang Mai. C’est une saucisse aux herbes et aux épices, peu grasse, un peu ferme, très fine. Les arômes de galanga, coriandre et citronnelle offrent un beau voyage, c’est une vraie gourmandise d’extrême orient.

Lire la suite

Daurade thaïlandaise frottée au curcuma et farcie au galanga, basilic et citron vert.

Daurade farcie aux herbesUn des trucs les plus sympas avec la cuisine, c’est de se faire surprendre par une recette que l’on n’avait même pas vue venir.

Ainsi, alors que je me prends la tête en permanence pour trouver de nouvelles bonnes choses à vous servir mes petits sucres en chocolat, je suis parfois renversée par un plat fait complètement par hasard, sans même y penser, et ça c’est chouette.

Par exemple, ce dernier samedi, un peu fatiguée par un bon gros dîner de la veille, je trouve une belle daurade chez le poissonnier, et je la prépare vite fait sur la base d’une recette trouvée en deux clics sur She Simmers*, juste histoire de l’assaisonner un peu.

Lire la suite