Archives pour la catégorie Bonnes Adresses

Tartare de hareng à la coriandre

Tartare de harengs à la coriandreHello ?

Y a quelqu’un ?

Z’êtes encore là les choux ?

Ben moi ça y est, ENFIN, nous avons livré les photos du livre !!!!

Alors il reste du boulot hein, faut pas croire non plus que je vais me mettre les doigts de pied en éventail et le derrière au soleil, il reste plein de textes à livrer et de choses à caler mais bon, le plus dur est fait.

Je vous jure, avec ma Griottes on en a bavé, mais le résultat sera à la hauteur, vous allez voir c’est splendide, même pas exagéré c’est magnifique tellement c’est trop beau.

Mais la vraie bonne nouvelle du jour c’est donc que l’on remet le blog en route, allez hop, un coup de balai, on enlève les housses sur les meubles, on affûte les couteaux, on passe en cuisine.

Et on mange quoi ce soir ? 

Lire la suite

Mes adresses de restaurants Japonais à Paris

(NDLR Décembre 2013 : je remets ce billet à jour pour qu’il soit d’actualité, vous y trouverez donc de nouvelles adresses, tandis que d’autres disparaissent; c’est cruel mais c’est la vie ma bonne dame. Donc après le blabla introductif habituel que j’avais pondu à l’époque (note pour moi même :  éviter de relire mes vieux billets), vous trouverez une sélection à jour, enjoy les chéris ! ).

Bonjour à vous mes lecteurs chéris, vous qui prouvez par votre passage ici combien votre goût est exceptionnel, vous aurez sans aucun doute remarqué que nous manquons de rythme en ce moment. On vous rassure, il n’est pas question de déserter les lieux, c’est juste qu’il nous tombe dessus un événement complètement pas prévu au programme : une sciatique.

Mais un truc de l’espace, j’vous jure. Obligée de rester immobile, à engraisser comme un porcinet loin de ma chère petite cuisine, scotchée sur le canapé du salon à regarder l’été passer dehors (tiens il est là celui-là ? Mais qu’est-ce que qu’il fichait au mois de juillet quand je l’attendais avec la bouche en coeur ?).

Du coup je ne peux plus faire mes virées à la poissonnerie d’Aligre, mes descentes à Asnières chez mon boucher préféré ou ma demie-heure de vélo pour aller chercher le formidable pain des amis de Christophe Vasseur – je ne peux même plus assouvir mes envies de shopping compulsif au Lafayette Gourmet. Et puis de toutes les façons, comme j’arrive même pas à ouvrir mon four, je vois pas bien à quoi ça me servirait de faire les courses.

Alors vu que ça faisait un moment que je n’avais pas partagé mes bonnes adresses avec vous mes chéris (et pourtant Dieu sait si vous le méritez), j’ai décidé de vous faire une fleur et pas des moindre en vous parlant de mes restaurants japonais préférés. Je vous conseille chacun d’entre eux chaleureusement, tout en précisant comme d’habitude que cette liste n’a rien d’exhaustif vu que je n’ai pas la prétention d’avoir parcouru l’intégralité des bonnes adresses à voir et c’est tant mieux.

Lire la suite

Bocuse, un face à face avec la gastronomie française.

Soupe VGE de Paul Bocuse Il fut un temps où Bocuse révolutionnait la cuisine; aujourd’hui, il symbolise le classicisme gastronomique Français dans toute son arrogante splendeur.

Sacré destin de chef en tous les cas.

C’est par surprise que j’ai atterri autour d’une table de la célébrissime Auberge du Pont. Pour tout vous dire, ce jour là j’avais prévu de bosser ma compta (divine période de la clôture des comptes) – mais voila que l’on m’a mise dans un train direction Collonges par Part Dieu, plutôt chouette comme brunch d’anniversaire vous en conviendrez.

Lire la suite

Thaïlande, Bangkok Part 3 : Or Tor Kor market

Ortorkor market Bangkok

Il va sans dire que la question de ce que nous allions rapporter comme denrées à Paris fut au centre de notre programme chargé à Bangkok. Au final, nous n’y restions que deux jours et demi, alors entre les visites culturelles, les massages (une fois par jour, obligé !) et les séances à la pistache de Charlotte (pas dégueu), nous n’avions qu’une matinée à consacrer à notre shopping gourmand.

Deux options s’offraient à nous :

  • Soit faire nos courses dans l’un des immenses « Gourmet Hall » des centres commerciaux – mais j’avais peur de n’y trouver que des trucs de farangs*
  • Soit aller dans un marché – mais je ne savais pas si l’on pourrait trouver autre chose que de l’ultrafrais, et nous avions peur ensuite pour le transport.

Lire la suite

Thaïlande, adresses et considérations de boire et manger. Etape 1: Chiang Mai.

BoudhaSawadee Kaa les chéris. Alors ça y est, le voyage en Thaïlande est désormais derrière moi, et croyez-moi, on ne s’est pas laissés aller : ça a dépoté sa mère sévère !!

Quelle fascination. Quelle énergie, quelle luxuriance, quel pays multiple, et Bangkok !!!! Quel coup de foudre pour cette ville incroyable. Comme tout le monde j’avais lu et entendu mille choses sur la mégapole mythique – mais croyez-moi, il faut la voir pour le croire. C’est immense, gigantesque, bruyant, brûlant – mais aussi champètre, on y croise des champs de citronnelle, des klongs verdoyants, des gargotes odorantes – et quelques mètres plus loin, des centres commerciaux à côté desquels Parly 2 ou La Part Dieu font office de modestes échoppes de quartier.

Au retour de ce voyage, pour la première fois de ma vie, je trouve Paris bien palote et dépouillée, un peu tristoune, un peu ringarde – car à côté du monstre de lumière qui ne cesse de se mouvoir au bord du fleuve Chao Praya, nos capitales Européennes sont renvoyées directement d’où elles viennent : un passé lointain.

Mais nous reviendrons sur Bangkok plus tard. Pour le moment, j’ai décidé de vous raconter nos aventures thaïlandaises gourmandes en ordre chronologique, et c’est par Chiang Mai que nous avons débuté notre périple.

Chiang Mai (donc) est une cité du Nord de la Thaïlande, connue pour ses temples élégants, ses fortifications, sa splendide campagne environnante et (je vous le donne en mille) : sa cuisine raffinée. C’est donc logiquement que nous avons choisi d’y effectuer le début de notre voyage.

Lire la suite

La sélection de nos adresses de cantines préférées sur 716 !

716 que je vois la vieHello hello mes très chers agneaux à la farigoulette, nous atterrissons doucement de notre retour de Thaïlande, et c’est pas commode autant vous le dire – le retour en France, ça fait tout froid. On se console donc en cuisinant férocement comme vous pouvez l’imaginer, mais également en vous préparant d’appétissants comptes rendus sur toutes les bonnes choses que nous avons mangées là bas.

C’est sur, ça prend un peu de temps, mais promis, on va très bientôt pouvoir vous publier la première étape de nos aventures, à Chiang Mai.

Et en attendant, si vous êtes en manque grave accros complètement déprimés sans votre dose de PPCM, sachez que nous avons le grand honneur d’être interrogés ces jours-ci sur nos adresses de cantines préférées, et ce sur l’excellentissime blog 716* que vous connaissez forcément si vous regardez notre blogroll de temps en temps.

Pour ceux qui n’auraient pas suivi, 716 est un site de critiques de restaurants dont la fraîcheur et la liberté de ton tranchent merveilleusement avec ce que l’on croise en général sur les blogs.

Lire la suite

Revue de petite cuisine #3

Tableau Noodles AtelierBONNE ANNÉE à tous mes petits trésors en sucre candi, vous qui faites notre joie et le sel de notre cuisine. On vous souhaite un 2013 tout plein de bons et délicieux moments, de chouettes découvertes et de soufflés réussis.

En ce qui nous concerne, nous ne sommes pas fâchés de tirer un trait sur ce vachard de 2012, et nous repartons ragaillardis vers un avenir qui commence bien (car figurez-vous que nos amis ont décidé de nous envoyer tout bientôt en Thaïlande, trop DINGUE, on vous en reparle*).

On vous propose de recommencer l’année en douceur avec une revue de petite cuisine, histoire de vous raconter un peu nos dernières découvertes et bons plans, ça vous va? C’est parti !

Lire la suite