Archives pour la catégorie Uncategorized

Le plus efficace de mes remèdes contre la déprime : quelques palourdes farcies.

Yes !

Yes !

Il fait froid, y en a MARRE de l’hiver, marre des galères, on est fatigués, plus de jus pour rien… En quelques minutes montre en main, je sais comment retrouver le sourire : ça marche à tous les coups! On passe chez le poissonnier, on prend une poignée de palourdes, on achète quelques herbes, et en un coup de cuillère à pot, le diner « steak salade » du mercredi soir devient festif.

Lire la suite

La Mostarda de Melon : drôle de truc bizarre

Bizarre vous avez dit bizarre ...

Vous avez dit bizarre ...

Vu l’autre jour chez Pasta Linea – en attendant mes tranches de sublime (et pas donné)  jambon cru des Marches – un petit bocal d’un genre de confiture, orange lumineux, et portant l’étiquette de « Mostarda de Melon« . Forcément, je demande ce que c’est…

Lire la suite

Le Concorde au chocolat noir – Hommage à Gaston Lenôtre

Concorde

Concorde

En ce qui concerne la cuisine, je suis en quelque sorte « tombée dans la marmite quand j’étais toute petite », grâce à des parents doués (et motivés). 
Autour de mes 10 ans, je me suis cependant plainte auprès d’eux du fait que, bien qu’excellents cuisiniers, ils ne préparaient jamais de gâteaux. Au Noël suivant, ils m’offraient une batterie de pâtisserie et le merveilleux livre intitulé « Faites votre pâtisserie comme Lenôtre« .
Le Concorde (meringue au chocolat et mousse au chocolat) reste à ce jour celui que je préfère, parmi tous les monuments que j’ai apprivoisé grâce à ce livre : Paris Brest, Tarte normande St Nicolas, Meringue italienne, Génoise, Eclairs, Fraisier … Cet ouvrage reste pour moi le seul aujourd’hui à avoir parfaitement réussi le pont entre l’univers de la pâtisserie professionelle et de la cuisine domestique. 

Lire la suite

Salade de Saint Jacques à la Ventrèche

Ventrèche

Ventrèche

C’est un classique des accords terre-mer que j’adore ! Une entrée à la fois sophistiquée et simple, que nous avons eu la chance d’accompagner avec  un Grüner Veltlinner 2004 de Rudi Pichler. Mais avec un Meursault , ça passe très bien aussi… Lire la suite