Archives du mot-clé Roellinger

Bouchées de Saint Jacques confites au sel, sésame et gingembre.

Finesse et fondant.

Salut à toi, ô lecteur gastronome égaré dans les recoins de la blogosphère ! Bienvenue dans la Petite Cuisine, où ces jours-ci on bosse sur un buffet au Champagne, franchement avoue qu’il y a plus désagréable comme ambiance.

Enfin pour être honnêtes, jusqu’à maintenant on ne faisait pas grand chose : on regardait plutôt dans le vide en imaginant des plateaux de mets raffinés, des cascades de cristal, des conversations sophistiquées – mais le temps passe et il faudrait tout de même songer à produire du concret.

Devant le peu d’inspiration constaté à l’allumage, j’ai sorti les grands moyens : un objet du siècle dernier, un truc que les moins de vingts ans ne connaitront jamais : un classeur de recettes de cuisine. Je me souvenais en effet d’une préparation de St Jacques confites au sel qui promettait grand succès dans la série recettes de noël faciles*.

Après test : bingo, bien vu mamie, cette recette sort de l’ordinaire. La texture de la St Jacques est invraisemblable : le salage à sec lui donne une douceur et un fondant irrésistibles, pendant que les épices et le gingembre réjouissent le palais de façon fort agréable.

Lire la suite

Les épices Roellinger ont leur boutique à Paris !

Caverne d'Ali Baba

Si vous suivez les aventures de la Petite Cuisine régulièrement, (comme vous avez raison de rester à la pointe de la hype !), vous n’aurez pas manqué d’observer que je suis accro aux épices et mélanges d’Olivier Roellinger.

Cet immense cuisinier qui respire l’intelligence et la gentillesse, s’est pris de passion pour le monde des épices. Voyageur infatigable, visionnaire du goût, il concocte avec une clairvoyance surprenante des mélanges d’épices dans le but généreux et déclaré « d’embellir notre quotidien » (dixit son site Internet).

Je dois pourtant dire qu’au départ, je me méfiais un peu, et je n’étais pas loin d’être d’accord avec ma sublime cousine Laure K : « Le risque avec les mélanges d’épices, c’est qu’ils donnent leur goût à tout« .

Pas faux… mais pas obligé non plus !

Lire la suite