Salade de poulet grillé au safran, herbes et agrumes.

Salade de poulet au safranAutant vous le dire les chéris, si, quand le mois d’octobre arrive, nous sommes comme des petits fous à l’idée de manger des terrines de colvert et du salmis de faisan – lorsque la fin de l’hiver se présente, nous ne rêvons que de fraîcheur et de saveurs ensoleillées. Seulement voila, au mois de février, les tomates ne sont pas encore franchement là (feignasses), et il faudra attendre de loooongues semaines avant de voir se pointer le premier melon honnête.

C’est l’une des multiples raisons pour les quelles je suis tellement accro au livre Jerusalem de Yotam Ottolenghi et Sami Tamimi, car il regorge de recettes sur-dosées en lumière tout en étant compatibles avec les paniers d’hiver.

Cette salade en est un parfait exemple : avec trois bouts de poulets et un bulbe de fenouil, ils font une composition solaire, parfumée, fraîche et goûteuse – franchement : c’est brillant.

Le secret de cette merveilleuse salade est la pâte d’orange et de safran qui sert de base à  l’assaisonnement.  Franchement ce truc est une petite bombe, c’est acidulé, parfumé, on adore.

Je me suis pourtant méfiée au départ quand j’ai vu qu’il y avait du miel dans la recette, j’ai eu peur que ce soit sucré, j’aurais du savoir que je pouvais faire confiance à Yotam et Sami. En effet, le miel vient tout juste équilibrer l’amertume de l’orange, pour un résultat frais, doux, mais sans lourdeur ni sensation sucrée en bouche.

C’est beau, c’est bon, c’est sain, ça demande certes un peu de boulot mais ce n’est pas technique alors foncez, ça va vous changer de la raclette !

Ingrédients pour 6 personnes :

  • Une orange non traitée ou rincée soigneusement à l’eau chaude
  • 50 gr de miel
  • Une demie cuillère à café de pistils de safran
  • Une cuillère à café de vinaigre blanc (j’utilise du vinaigre de riz, et à défaut du vinaigre de cidre)
  • à peu près 30 cl d’eau
  • un kilo de cuisses et blancs de poulet (vous pouvez n’utilisez que le blanc mais j’aime bien avoir les deux, c’est moins sec)
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 bulbes de fenouil bien frais, pas trop gros, finement émincés (idéalement à la mandoline)*
  • 15 grammes de feuilles de coriandre
  • 15 grammes de feuilles de basilic émincées grossièrement
  • 15 grammes de feuilles de menthe émincées grossièrement
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron
  • Un piment rouge émincé finement
  • Une gousse d’ail écrasée
  • Sel, poivre du moulin

Salade de poulet au safran

Préchauffez le four à 180°. Rincez l’orange, coupez et jetez le haut et le bas. Coupez ensuite l’orange en 12 quartiers, avec la peau. Enlevez les pépins.

Placez les quartiers d’orange dans une casserole avec le safran, le miel, le vinaigre. Ajoutez suffisamment d’eau pour parvenir à peine à hauteur des quartiers d’orange. Amener à ébullition puis laissez frémir tranquillement pendant une bonne heure.

A la fin, il doit vous rester les oranges et l’équivalent de trois cuillères à soupe d’un sirop épais (si le mélange sèche trop tôt rajouter un peu d’eau en cours de cuisson. Inversement, s’il reste trop de liquide, poursuivez l cuisson jusqu’à la consistance souhaitée.)

Passez le tout au robot coupe ou au blender afin d’obtenir une pâte lisse. Vous pouvez encore ajouter un peu d’eau à ce stade si nécessaire.

Mélangez les morceau de poulet avec la moitié de l’huile d’olive, plein de sel et de poivre.

Faites chauffer un grill en fonte ou un barbecue très très chaud.

Passez les morceaux de poulet au grill, deux minutes de chaque côté, le temps d’obtenir de belle marques de cuisson**.

Placez ensuite le morceaux avec os dans un plat à four et enfournez dix minutes. Rajouter les blancs, et prolongez la cuisson de dix minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit cuit mais pas plus – il ne doit pas se dessécher.

Sortez-le du four. Dès qu’il a refroidi suffisamment pour être manipulé, déchiquetez-le à la main en gros morceaux irréguliers. Placez les morceaux dans un saladier, rajoutez la moitié de la pâte d’orange et mélangez intimement (conservez l’autre moitié de pâte d’orange au congélateur, ou au frigidaire quelques jours, ce sera superbe avec une salade d’herbes ou un saumon grillé).

Ajoutez tous les autres ingrédients de la salade, et mélangez doucement. Goûtez, ajoutez du sel et du poivre, un filet d’huile d’olive et une giclée de jus de citron.

Servez immédiatement.

*Cette version est assez carnivore-friendly, il y a beaucoup de poulet par rapport au fenouil. Pour un résultat plus végétal, n’hésitez pas à rajouter un ou deux bulbes de fenouil et quelques poignées d’herbes.

**J’entends déjà les plus flemmards d’entre vous se demander si cette étape est indispensable, elle ne l’est pas, mais franchement, elle vaut le coup, ça change tout.

9 réflexions au sujet de « Salade de poulet grillé au safran, herbes et agrumes. »

  1. Darya

    Ce livre est une merveille ! J’ai déjà essayé quelques recettes et il faut vraiment que j’essaie celle-ci avant la fin de l’hiver. Merci d’avoir insisté, cela donne encore plus envie.

    Répondre
      1. Darya

        Je crois que je n’ai pas encore passé une journée sans le feuilleter ! J’ai fait les recettes suivantes : salade de chou-fleur rôti et noisettes (très bon), salade de persil, orge perlé et feta (ma première recette, vraiment délicieuse ! à refaire encore et encore), la mejadra (faite deux jours de suite, les oignons frits c’est quelque chose !), le poulet aux oignons caramélisés, épices et riz (là j’ai eu un souci de cuisson, le poulet n’étais pas assez cuit à la fin, il va falloir que je rectifie un peu le temps de cuisson, mais j’avais déjà le même problème dans le premier livre d’Ottolenghi-Tamimi, enfin, le résultat une fois cuit était très bon !), et le riz au lait à la cardamome (j’ai adoré). Cette semaine j’essaierai une des recettes utilisant des blettes, j’en ai une botte énorme. (désolée pour cette réponse si longue !)

        Répondre
  2. patrickcdm

    « Le morceau avec os », je suppose que tu parles des cuisses qui demandent un peu plus de cuisson que les blancs ? J’aime bien ton enthousiasme pour ce bouquin, je ne suis pas encore tombé dessus pour en juger…

    Répondre
  3. LaFrancesa

    C’est curieux, en lisant la préparation de cette pâte d’orange je pense… à un chutney!
    Et puis basilic + menthe + coriandre fraîche, on est vraiment au carrefour de plusieurs cuisines.
    Entre ta reco et le com de Darya et j’ai bien envie d’explorer cette cuisine méditerranéenne que je méconnais totalement.

    Répondre
  4. Gathe

    Nouvelle lectrice et conquise par cette recette, nous nous sommes régalés, merci beaucoup!
    Il faut que je jette un coup d’oeil à ce bouquin décidément, le nom d’Ottolenghi revient bien souvent dans des recettes vraiment délicieuses!

    Répondre

Moi aussi j'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s