Une entrée de Noël facile et absolument régalante : les huitres dorées.

J'en veux encore !

Alors là je sais ce que vous allez me dire, c’est trop tôt pour parler de Noël – mais que voulez-vous je suis en pleine organisation des repas de fin d’année, donc on y va c’est parti ! Je ne vous cache pas qu’en plus j’ai de l’ambition pour vous les amis, je veux vous proposer pour Noël un éventail de recettes et de menus qui feront de votre table un lieu de plaisirs et de raffinements inégalés !

Pour nous mettre en jambes, voici donc un classique de la gastronomie japonaise qui fera une très belle alternative au traditionnel plateau d’huitres, et remportera même un franc succès auprès des convives huitrophobes souvent effrayés par la bête (it’s alive !!), mais beaucoup plus enclins à y goûter une fois qu’elle est cuite.

Histoire de vérifier si cette recette lointaine respectait tout de même l’esprit de Noël, nous l’avons dégustée en regardant Le Seigneur des Anneaux, et après on s’est gavés de chocolats.

Verdict : Les huitres dorées sont « Christmas compliant« *.
Et en plus, c’est absolument divin.

La seule chose compliquée dans cette recette, c’est de trouver la panure japonaise, le panko,  plus croustillante que la

En snack ou sur une table de fête : je vous assure que c'est grand !

panure traditionnellement utilisée en France. Vous la trouverez facilement dans les rayons de vos épiceries asiatiques, ou sinon chez les vendeurs de produits japonais sur Internet.

Ingrédients pour une entrée pour deux personnes :

– 8 huitres numéro 2 ou 3 (il ne faut pas qu’elles soient trop petites sinon il ne restera plus rien après la cuisson).
– de la panure japonaise panko
– un oeuf battu
– quelques cuillères à soupe de farine
– du poivre
– de la bonne sauce soja
– un citron
– de l’huile

Ouvrez les huitres, jetez leur eau, sortez les de leur coquilles et regroupez les dans un bol. Quand elles sont toutes ouvertes, jetez de nouveau l’eau qu’elles ont rendues ainsi que les éventuels petits bouts de coquilles qui resteraient accrochés. Epongez soigneusement chaque huitre avec un papier sopalin.

Passez-les tour à tour dans la farine, puis dans l’oeuf battu, puis dans la panure.
Faites les frire 30 secondes , puis retournez les et poursuivez 10 secondes de l’autre côté.

Servir très chaud accompagné de sauce soja citronnée.

A déguster avec un vin de Cassis du Clos Ste Magdeleine tout en finesse, dont la fraicheur fera merveille sur le croustillant et l’iode de ces bouchées subtiles.

*et « Viggo-Mortensen-compliant » également, c’est toujours bon à savoir…

19 réflexions au sujet de « Une entrée de Noël facile et absolument régalante : les huitres dorées. »

    1. Claire Auteur de l’article

      Tiuscha, je savais que tu étais une femme de goût ! Pour ma part je ne me suis toujours pas remise de « History of Violence ». Je te conseille donc les huitres panées et Viggo traversant le Rohan au grand galop : une belle synergie, une grande émotion, voila ce que je dis !

      Répondre
  1. Patrick CdM

    Bref, tu as fais des kaki-furaï, un classique japonais que j’adore… et que je vais devoir du coup attendre avant de publier ;-)). Je les sers avec de la sauce tonkatsu, mais le soja citronné me semble très valable aussi. Quant à ton vin, je le connais, chapeau bas!

    Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Ha ha ha désolée je ne voulais pas te couper l’herbe sous le pied ! Qu’est-ce que c’est bon ce truc, je sens que je vais en abuser – et je te conseille effectivement l’accord avec le clos Ste Magdeleine c’était du pur bonheur !

      Répondre
  2. Danielle

    Bonjour,
    C’est vrai que c’est un délice, mais aussi raffiné que ce soit, je ne me résous pas à faire de la friture un soir de fête…
    Tant pis, il va falloir que j’en refasse avant!!
    Je me réjouis de vous lire les prochains jours, j’ai quelquefois repris vos recettes pour les réaliser en mise en bouche, et à chaque fois élégance et originalité étaient au rendez vous.
    Merci pour ce partage
    Danielle

    Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Bonjour Danielle, merci pour cet adorable commentaire qui fait très plaisir !! Oui c’est vrai que cette friture peut paraitre incongrue, mais j’avais envie de commencer les festivités par quelque chose de décalé et j’avoue que le résultat, à la dégustation, était d’une très grande finesse tout à fait bienvenue sur les tables de Noël ! Pour le reste je vous remercie de votre confiance, cela me touche toujours beaucoup que l’on cuisine mes propositions – merci mille fois donc, je vous envoie mille bises et toute l’affection de le Petite Cuisine 🙂

      Répondre
  3. Patrick

    Bonsoir Claire,

    Kaki furai au menu, ce soir, surprenant et délicieux, et d’une simplicité déconcertante…. Merci de votre cuisine inspirante …
    puisqu’on est dans le repas de fête décalé, un bon petit plat, que je recommande : le foie gras poché dans un bouillon chinois aux épices, succulente expérience. A bientôt, j’ai repéré quelques autres recettes qui me font saliver…

    Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Bonjour Patrick, merci de vos commentaires qui font plaiaisr ! Les kakis furai c’est vrai que j’ai trouvé ça délicieux !!! Pour le foie gras en bouillon exotique, ça me démange depuis plusieurs années mais je n’aime pas trop la cannelle et la badiane alors je cherche une recette sans l’une ni l’autre mais je crois que c’est mission impossible vu que c’est un peu le principe du bouillon aux épices 🙂

      Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Bonjour Anne Hélène, c’est toujours un plaisir de te croiser 🙂 Si tu testes n’oublie pas de venir nous en dire un mot, en tous les cas je te recommande chaleureusement ces huitres qui nous ont enthousiasmés ! Bonnes fêtes à toi également.

      Répondre
  4. Eugenie

    J ai fait cette recette ce soir, et ca n etait pas noel… mais ca ressemblait à un soir de fete ! Tout le monde a adoré.
    Merci pour cette idée, mais aussi pour les autres, pour le raffinement des choix et leur métissage… mais également et surtout pour le plaisir à lire chaque recette comme une histoire. Ce site est un vrai plaisir. Pour tous les jours, mais aussi pour les grands soirs que nous avons envie de marquer de bonheurs gustatifs…

    Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Merci Eugénie! Cela me touche beaucoup et je suis bien contente que vous ayez apprécié les huîtres frites (vrai que c’est bon :)) Une grosse bise et une bonne journée !

      Répondre
  5. Ping : Bar aux feuilles de cerisier (sakura) et purée de petits pois au wasabi « La plus petite cuisine du monde … ou presque !

  6. Danielle

    Bonjour Claire
    5 ans après la même…mais j’ai sauté le pas et fait de la friture à noël!!!!
    Servies en apéritif avec une sauce tonkatsu, comme le suggérait Patrick, (qui mérite des ovations à elle seule), ces huîtres étaient délicieuses, délicates comme souvent vos recettes le sont.
    Celui qui m’aidait en cuisine, râlait de « gâcher de magnifiques huîtres en les transformant en nuggets »!!?! pour finir par engloutir un certain nombre de ces kaki furaï superbes….
    Merci encore d’avoir illuminé notre apéritif.
    Tous mes voeux pour 2016
    Danielle

    Répondre

Moi aussi j'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s