Une verrine ou une entrée pour un Noël en blanc : Soupe de Topinambours à la crème de truffe.

Festif

Allez, une petite recette de fête qui va bien dans la tendance. Je ne suis pourtant pas vraiment addict à tous ces légumes oubliés revenus sous les spotlights, (la panais, franchement, c’est pas très bon non ?) – mais le topinambour m’a convertie immédiatement.

Surnommé « Artichaut de Jérusalem » pour son parfum proche de notre prince de Bretagne, il s’accommode particulièrement  bien avec la truffe – et il est facile à cuisiner. Pas de raison de le snober sur les tables de fêtes, on aurait tort quand on voit le sourire ravi des convives !

Cette recette ultra simple peut se faire à l’avance, la soupe se conservera au frais deux ou trois jours sans problème – pour moi c’est toujours un plus.

Ingrédients pour huit personnes :

  • 1,8kg de topinambours
  • une grosse pomme de terre à purée genre Bintje

    Une belle entrée en matière.

  • deux gousses d’ail
  • 1 litre de bouillon de poule
  • de l’huile d’olive
  • de la crème fraiche épaisse entière
  • de la Tartufata ( ou toute autre crème de truffe de bonne qualité)

Éplucher les topinambours (c’est la seule partie pénible de la recette), les couper en deux ou trois gros morceaux. Éplucher la pomme de terre et la couper grossièrement de la même façon. Peler deux gousses d’ail et les laisser entières.

Faire chauffer 4 cuillères à soupe d’huile d’olive dans une sauteuse, y mettre les gousses d’ail, les morceaux de topinambours et ceux de pomme de terre à revenir pendant une minute.

Recouvrir du bouillon de poule, baisser le feux et faire cuire 25 mn. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau (elle doit s’enfoncer facilement dans les légumes), et mixer au blender ou au mixer plongeur.

Mixer bien finement pour obtenir un joli velouté. Salez, poivrez.

Fouetter très légèrement la crème fraiche (quelques coups de fouet), pour l’assouplir et l’aérér. Mélanger avec la tartufata, dans les proportions suivantes : une cuillère de Tartufata pour deux de crème. Salez, poivrez.

Réservez au frais avec la soupe si vous préparez la recette à l’avance.

Au moment de servir, réchauffez la soupe et versez la dans les verrines. Confectionnez de petites quenelles de crème de truffe et les déposer délicatement sur la soupe. Servez immédiatement car la crème fond au contact de la soupe.

9 réflexions au sujet de « Une verrine ou une entrée pour un Noël en blanc : Soupe de Topinambours à la crème de truffe. »

  1. Caro

    Ah, tiens, moi j’aime bien le panais, pourtant je suis difficile. Mais il faut le manger très frais, sinon c’est vrai qu’il prend un drôle de goût. Quand j’en achète, je le fais cuire sans attendre, miammmm…

    Répondre
  2. marie

    avec de la tartufata pour moi. Impossible de partir d’italie sans un ou plusieurs pots dans mes bagages.
    et comme le topinambour j’adore autant de dire que cette recette est classée

    Répondre
  3. Patrick CdM

    Excellente idée d’association, justement hier, j’ai acheté de l’huile à la truffe en promo à L’Olivier, faudrait que je trouve une pâte dans le genre de la tienne, ou que je magouille autre chose 😉

    Répondre
  4. Danielle

    Bonjour,
    Recette testée et servie en apéritif pour le réveillon, un pur délice.
    12 verrines bodum pour 1kg de topinambours. J’ai mixé (thermomix) avec un minimum de liquide, ce qui a rendu le velouté sublime et doux., et servi avec une cuillère (type moka) de tartufata et de sauce cèpes aux truffes sans crème.
    Merci pour cette recette élégante et très simple que je recommande à tous.
    Tous mes voeux gourmands pour cette nouvelle année.

    Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Bonjour Danielle, merci pour ce très gentil commentaire! Forcément je ne peux que t’envier de posséder le merveilleux Thermomix qui t’a sans doute permis d’atteindre à la perfection – quelle chance tu as de posséder ce matériel de pro !! Je te souhaite également une excellente année 2010 pleine de gourmandises.

      Répondre
      1. Danielle

        Bonjour Claire,
        J’ai acheté mon thermomix sur Ebay (le matériel neuf est trop cher pour ce que j’en fait), et je sais qu’il y en a tout le temps. Par exemple en ce moment le modèle TM21 (le mien) coute entre 380 et 500€ selon année de fabrication, en achat immédiat. Certes, ils sont d’occasion, mais toujours en excellent état (et quelques fois garantis), et si vous n’êtes pas très nombreux à renchérir….
        Peut-être pour 2010, alors?!
        Bonne semaine de rentrée.

        Répondre
        1. Claire Auteur de l’article

          Oui cela me parait une excellente idée !!! Je vais trainer plus souvent sur ebay 🙂

Moi aussi j'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s