Pressé d’artichauts à la boutargue : this morning a boutargue saved my day.

Pouf comment ça va mes gourmands ? Nous on est en petite forme tiens, et ce matin on n’en menait pas large quand le facteur a sonné avec le genre de recommandé dont on se passerait bien. Rien de grave je vous rassure, mais de quoi nous mettre la boule dans la gorge et le poids du monde sur les épaules. J’en étais même un peu retournée, limite larmichette dans la Petite Cuisine et il m’a fallu quelques minutes pour me remettre en route.

Qu’est-ce que j’étais en train de faire d’ailleurs ? Ha oui, je m’aprétais à prendre de la boutargue en photo pour illustrer la recette d’aujourd’hui, une très belle composition, rafinée et simple à la fois, comme on les aime.

Bref, toujours avec mon recommandé en tête, je prépare ma petite scène de prise de vue et je tranche ma boutargue en deux, afin que son bel orangé* soit mis en valeur.

Je coupe. Je regarde. C’est beau, c’est lumineux. L’iode me monte au narines, je peux presque sentir la mâche un peu collante et l’amertume complexe du « caviar de la méditerrannée ». Et sans même m’en rendre compte, je souris.

C’est venu tout seul, c’est venu d’un coup – je me suis retrouvée avec un grand sourire sur la face – comme quoi, être une gourmande pathologique, parfois, ça aide.

Bref, ça ne nous a pas donné de solution à nos problèmes, mais au moins on est parti au boulot le coeur plus léger.

Et maintenant mes chers trésors, voici cette petite recette qui fait notre joie : d’abord on adore les artichauts, depuis toujours. Les gros camus, les petits violets, on les aime tous. Et comme ils sont très à la mode en ce moment (on les voit partout) n’hésitez pas à suivre notre exemple, vous serez au top de la branchitude gourmande.

Ingrédients pour deux personnes :

  • 4 gros artichauts camus
  • de la très bonne huile d’olive
  • du sel, du poivre
  • de la boutargue
  • du bouillon de poule
Il vous faudra d’abord cuire les artichauts, c’est donc plutôt une recette d’amoureux si comme moi vous avez une petite cuisine.
Faites bouillir une grosse marmite d’eau bien salée, dans laquelle vous ferez infusez/dissoudre votre bouillon de poule. Faites cuire vos artichauts (après en avoir enlevé la queue) 30 mn, jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Egouttez les soigneusement et laissez les un peu refroidir.
Enlevez ensuite toutes les feuilles (conservez-les pour une trempette vinaigrette si comme moi vous adorez ça), et le foin de l’artichaut. Vous obtenez de beaux coeurs d’artichauts. Si certaines parties un peu dures subsistent, enlevez-les avec un couteau.
Mettez les coeurs d’artichauts dans votre mixer, arrosez-les de trois cuillères à soupe d’huile d’olive et assaisonnez de sel et de poivre.
Mixez par à coups en trois ou quatre fois : il faut obtenir une pâte assez homogène mais avec quelques bouts pour la mâche. Si le mélange vous paraît trop sec, rajoutez un peu d’huile d’olive.
Disposez dans des petits bols ou dans des empreintes, et tassez-bien pour presser la préparation.
Râpez la boutargue sur le dessus, assez finement (avec une râpe microplane idéalement) mais en quantité. La boutargue fait ici office d’assaisonnement plus que d’ingrédient à part entière.
Dégustez tiède avec un vin blanc sec et frais, mais sans trop de minéralité.

*Trop la classe le jeu de mots vintage.

19 réflexions au sujet de « Pressé d’artichauts à la boutargue : this morning a boutargue saved my day. »

  1. LaFrancesa

    Miam miam
    Des années que n’ai pas mangé de poutargues (on dit comme çà dans mes terres natales marseillaise)… en tapa en tranches allongées à l’huile et légèrement citronnée comme au Liban ou encore à la sicilienne, râpée et regonflée dans de l’huile d’olive puis en sauce avec une julienne aillée de courgettes sur des spagh ou à la sarde séchée en poudre jetée sur des spag’

    Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Merci Valérie pour toutes ces magnifiques suggestions – en ce qui me concerne, j’aime la b(p)outargue sous TOUTES ses formes !!

      Répondre
  2. Patrick CdM

    J’adore la poutargue, et si elle rend le sourire à mes copines, Gracianne comprise, je vais l’aimer encore plus…

    La version saupoudrée sur l’artichaut me plait bien, comment fais tu pour que ta crème d’artichaut tienne aussi bien une forme cubique, quand j’ai vu la photo avant de lire, j’ai cru à un flan ou à un truc pris en gelée ?

    Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Non c’est juste de l’artichaut écrasé avec un peu d’huile d’olive: je le mets ensuite dans un cadre rectangulaire pour le former et voila le travail. C’est bien dense comme composition, cela tient tout seul 🙂

      Répondre
  3. Patrick

    moi, qui croyait être le seul au monde à aimer la boutargue !!
    Attention au syndrome tablette de chocolat (aussitot ouverte, aussitot finie)
    j’aime beaucoup la « memmi » qu’on voit sur la photo (dans une paraffine blanche); j’ai aussi un faible pour la grecque dans la cire jaune d’abeille (notamment triviklianos avec un gout moins fumé et plus doux) et surtout vendue dans une boite grand luxe (marché d’aligre)

    Répondre
  4. Patrick

    Magasin « sur les quais » dans le marché couvert, spécialisé dans l’huile d’olive, epices et autres produits méditerranéens. Juste à cote du grand poissonnier

    Répondre
  5. Ping : La salade déjà mythique de poutargue au fenouil et haricots cocos « La plus petite cuisine du monde … ou presque !

  6. Ping : » La salade déjà mythique de poutargue au fenouil et haricots cocos Les recettes de cuisine

  7. Mathilde Kgm

    Bonjour la PPCM, merci pour cette recette. Ce matin, je suis en pleine rédaction d’un texte, avec des artichauts qui attendent qu’on s’occupe d’eux, je ne connais pas la pourtague, et je me demande s’il y a d’autres ingrédients qui peuvent la remplacer dans cette recette…

    Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Bonjour Mathilde, bon forcément la réponse trois jours après ça craint un peu hein, mais bon je te dis quand même : à mon avis non pas vraiment. La poutargue ça ne ressemble qu’à la poutargue, tu peux mettre plein de bonnes choses avec les artichauts mais ce sera une nouvelle recette ! Bises 🙂

      Répondre

Moi aussi j'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s