Fascinant et réjouissant : Happy Nouillles

Happy Nouilles

Happy Nouilles

En rentrant de promenade le week-end dernier, nous remarquons l’arrivée d’un nouveau restaurant rue Beaubourg. En lieu et place d’un traiteur chinois tristou, un nouveau restaurant, chinois également, annonce à grands coups d’ardoises sur le trotoir : Nouilles fraiches, Lamens (version Chinoise des ramens Japonais).
Mais ce qui captive immédiatement le regard, c’est le jeune homme qui travaille juste derrière la vitrine. Il fait littéralement voler une liane de pâte d’1m50, il la tort, il la tire et sans qu’on ait eu le temps de comprendre comment : il se retrouve avec les mains pleines de longs spaghettis fins qu’il s’empresse de jeter dans la marmite de bouillon fumant juste derrière lui.

hn_2Nous sommes restés ébahis à le regarder faire pendant un moment (et nous n’étions pas les seuls), et le lendemain dimanche à 12h30 pétantes j’étais chez Happy Nouilles.

Bon, question déco c’est certain, on n’est pas chez Tong Yen*. Mais l’équipe (jeune) qui officie derrière le comptoir est souriante et énergique, et l’ambiance est chaleureuse. Les énormes marmites sont remplies de bouillons frémissants, les raviolis sont quasiment fabriqués à la demande, les saladiers d’herbes, d’oignons, de légumes sont bien en lignes : tout ça ressemble à de la cuisine fraîche et sincère.

Je demande une soupe de lamens et une assiette de nouilles sautées. Pour la soupe, c’est notre jeune ami « magicien des nouilles » de la veille, toujours derrière sa vitrine, qui renouvelle son petit miracle sans relâche; alors qu’une jeune femme s’affaire dans son dos : une louche de ceci, une louche de cela, une pincée de coriandre, un soufle de piment, quelques lamelles de boeuf. Les nouilles sont plongées à peine deux minutes dans le bouillon et c’est déjà prêt.hn_1

De l’autre côté de la cuisine, côté « Nouilles sautées« , un grand gaillard allume un improbable fourneau (en gros ça ressemblait à une bouteille de gaz à moitié plongée dans un évier rempli d’eau) sur lequel il met à chauffer un majestueux wok. Je peux constater qu’ici les nouilles sautées portent bien leur nom, ça part dans tous les sens : germes de haricots mungos, porc séché, un peu d’oignons par ci,  un peu de ciboule par là, tchak tchak on découpe on émince, ça va à toute allure; et d’un simple coup de poignet il fait sauter le tout à 50 cm de hauteur.

Je dois avoir l’air particuliérement fascinée car la patronne me dit en riant « ça a l’air bon hein ? ».

Tu m’étonnes que ça avait l’air bon, et comme vous vous en doutez : ça l’était.

hn_3Happy nouilles : 95 rue Beaubourg, 75003 (Métro Arts et Métiers)
Nouilles sautées au porc séché : 7€
Lamens au boeuf épicé : 6,50€

*Tong Yen est un des restaurants chinois historique de Paris, très chic (et très bon d’ailleurs) se trouvant à côté du rond point des Champs Elysées

Moi aussi j'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s