Langoustines à la chapelure d’anchois

recette de chapelure d'anchois(NDLR : je sais je suis pas souvent là ces temps-ci mais c’est parce que j’ai TOUJOURS pas fini ce ?§!##!!??@#!! de livre. Bientôt les chéris, c’est promis).

Salut à vous, très chers lecteurs gourmands et amis, aujourd’hui c’est plus qu’une recette que l’on vous donne, c’est un super pouvoir.

Un truc si délicieusement formidable qu’il va vous permettre de rendre votre voisine amoureuse de vous, de ramener l’être aimé, de vous protéger contre les dangers des mauvais esprits, de réparer votre PC par télépathie, de vous désenvoûter par courrier (joindre enveloppe timbrée et photo), sans oublier de vous révéler votre passé et votre futur.

Oui. Nous avons cela en stock pour vous aujourd’hui, et croyez-nous sur parole : bien que nous vous ayions déjà immensément épatés par le passé, vous allez en tomber sur le derrière.

Il s’agit pourtant d’une petite chose toute modeste, même pas une vraie recette au départ, juste un truc donné entre deux lignes dans le livre de Laura Zavan sur la cuisine italienne : de la chapelure d’anchois.

Si vous êtes familier de notre petite cuisine, vous êtes donc des esprits éclairés et parfaitement supérieurs, ce qui vous aura permis de remarquer que j’aime particulièrement les anchois, sous toutes leurs formes.

En version fraîche, ils constituent pour moi la meilleure des fritures du monde, un des trucs auxquels je suis incapable de résister quand j’en vois à la carte. En version en conserve, au sel ou (mieux) allongés à l’huile d’olive, ils sont l’un des plus fantastiques exhausteurs de goût qui soient.

Si j’aime les croquer comme ça sur la pizza ou alors marinés minute à l’apéro, je m’en sers également beaucoup en cuisine, même avec la viande. Un anchois haché rajouté dans la sauce, ça booste à mort n’importe quel plat, sans toutefois l’envahir (l’anchois fond à la cuisson et se mélange complètement aux arômes, même quelqu’un qui ne l’aime pas du tout ne pourra pas déceler sa présence en tant que telle).

Voila pourquoi cette idée de chapelure d’anchois m’a immédiatement tapée dans l’œil, et franchement j’ai bien fait, c’est une de mes découvertes de l’année les plus formidables.

Evidemment cela va avec tout, une salade de haricots, un tian de légumes, une moussaka, des petits farcis, mais je vous conseille particulièrement cette version en accompagnement des langoustines, tout simplement parce que c’est GUEDIN ! 

Et c’est facile.

Alors zou au boulot.

recette de chapelure d'anchois

Ingrédients pour une entrée 6 personnes :

  • Une trentaine de belles langoustines
  • Deux cuillères à soupe de court bouillon du diable de Roellinger (ou un autre court bouillon de bonne qualité)
  • Du gros sel
  • 8 anchois allongés à l’huile
  • 4 gousses d’ail
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 8 cuillères à soupe de chapelure (jusqu’à maintenant j’ai utliisé la chapelure du supermarché, mais avec une chapelure maison cela doit être grand).
  • Une belle mayonnaise maison
  • Un trait de vinaigre de cidre
  • Un demi piment amarillo (facultatif)

Faites bouillir une grande quantité d’eau avec le court bouillon et une bonne dose de gros sel. Quand l’eau bout, plonger les langoustines. Lorsque l’eau bout de nouveau, compter 3 à 4 mn selon leur grosseur. Égoutter, laisser tiédir.

Peler les gousses d’ail, les couper en deux ou trois morceaux. Les faire revenir doucement (sans coloration) dans l’huile d’olive. Hacher les anchois. Quand l’odeur de l’ail commence à vous chatouiller les narines, ajouter les anchois hachés et la chapelure. Doser la chapelure si besoin : le mélange ne doit pas être trop sec ni trop pâteux. Remuer pour bien tout amalgamer, et poursuivre la cuisson à feu moyen afin de faire dorer un peu la chapelure.

Là aussi il faudra vous fier à votre odorat (le mélange est déjà doré, donc difficile de voir à la couleur). Une légère odeur de pain grillé doit vous avertir que c’est prêt (attention ça brule vite). Débarrasser la chapelure dans un bol, jeter les morceaux d’ail. Préparer une belle mayonnaise que vous détendrez avec un trait de vinaigre de cidre

On peut la relever avec un peut de piment haché, dans ce cas là choisissez une espèce bien parfumée mais pas trop piquante. Servir le tout ensemble, on trempe les langoustines dans la mayo puis dans la chapelure. Et on déguste.

14 réflexions au sujet de « Langoustines à la chapelure d’anchois »

  1. patrickcdm

    Je partage cette addiction à l’anchois, sous toutes ses formes, même liquide dans nuoc-mam, comme tu le sais. Mon prochain billet (si un jour je fini de l’écrire), y’à une sauce tamarin-anchois de sa mère.

    Répondre
  2. LaFrancesa

    Ah je meurs, je n’ai pas vu passé çà!!! C’est koidon ma vie en ce moment pour que ce chef d’oeuvre de bon goût m’ait échappé! Je suis sur une rédac douloureuse de post (plus le temps, perdu la routine grrr you know what I mean) et je cherche d’autres recettes dignes à linker… et voilà! Si loin, si proches!

    Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Oui j’ai beaucoup pensé à toi en préparant ça, je pense que cela devrait te plaire !! La good news : on se voit bientôt DLVV (Dans la Vraie Vie, un genre de french IRL) pour papoter de tout ça 🙂 Joie !

      Répondre
  3. Marc

    Je ne sais pas si tu connais les mini pizza (par exemple pour l’apéro) où tu met un petit anchois par dessus. C’est très salé, mais ça donne beaucoup de gout à la pizza ! Vous devriez essayer 🙂

    Répondre
  4. aupaysdespiments

    … OMG ! c’est juste mortel !
    C’est fait, j’ai ouvert la boîte d’anchois que je conservais bien précieusement depuis 6 mois (ici une minuscule boîte d’anchois bas de gamme coûte 5 euros… Le même prix qu’un kilo de crevettes ou 2 kg de poulet !!! ).
    Eh ben je regrette pas, c’est juste une tuerie, cette chapelure d’anchois. En plus, exactement le type de recettes que j’aime : 4 ingrédients, une casserole et 5 minutes de préparation !
    Là, les crevettes fraîches du marché sont en attente, la mayo à l’ail confit est au frais … Vivement le dîner !
    Becs
    Kris

    Répondre

Moi aussi j'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s