Bras : impression Aubrac

Sommet du monde

C’est peut être bien la perfection dont nous nous sommes approchés en cette belle soirée d’Avril, sur le toit de l’Aubrac, alors que nous prenions place à l’avant du vaisseau amiral de la famille Bras, suspendus au dessus de la nature et des fleurs sauvages, prêts à décoller.

L’attente est énorme : la déception pourrait-elle être au rendez vous ? On a tant parlé de Bras, de son gargouillou de légumes, de son amour de la nature, de son génie, de son coulant au chocolat – que va-t il nous en rester ?

Je vous rassure : que du bon.

Aujourd’hui, une semaine après, nous sommes encore émus par cette succession implacable de moments d’exceptions.

Sublimes oeufs mousseux à la ciboulette

L’apéritif dans les salons de verre du restaurant est une pure poésie. Un vin aux pelures d’agrumes d’une fraîcheur ébouriffante, des mouillettes

au cumin dorées, des tartelettes aux cèpes fondantes. Le soleil couchant, le lever de lune. Sublime.

Puis la visite des magnifiques cuisines et la rencontre avec Sébastien Bras (aujourd’hui aux commandes) : calme et gentillesse, une retenue toute Aveyronnaise, mais l’œil est vif.

S’en suit l’apparition du sommelier Argentin : souriant, sachant reconnaitre au premier coup d’œil nos attentes (et notre budget) – il nous a tout simplement rendus heureux (voir plus bas pour les vins que nous avons choisi).

Durant le repas, le service sera d’ailleurs ultra-professionnel (évidemment), mais également très chaleureux,

La vue depuis le salon

peut être influencé par la présence radieuse de la jeune épouse du chef, toute en grâce.

Et puis l’assiette – qu’en dire ? Comment rendre hommage sans en faire trop ?

Le gargouillou de légumes : sa réputation mondiale est encore en dessous de la réalité.

Les classiques (turbot, foie gras) : une éblouissante maîtrise, signée par quelques herbes et autres jus sublimes.

L’ ovni : une endive au gras, au jus de truffe et à la peau de lait qui nous a envoyé dans les cordes.

Les grandioses : un pigeon rendant hommage à son espèce entière, mais aussi le célébrissime biscuit coulant au chocolat et au turon – affolant.

Immense Gargouillou

… le tout bien entendu accompagné de fromages merveilleux et de nombreuses gourmandises, toutes plus surprenantes les unes que les autres.

Si l’on cherche la petite bête, on dira que le tout était un poil trop copieux pour pouvoir profiter des desserts. Méfiez-vous, en particulier, de l’aligot « surprise » : il est servi juste avant le fromage, attention à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre avec le roquefort  !

Entrée du domaine

Si l’on cherche ensuite la petite sœur de la petite bête, on regrettera aussi d’avoir du fumer notre cigarette digestive comme des intrus, en plein vent devant la porte d’entrée. Un endroit à l’abri avec une table et un cendrier auraient été bienvenus – mais bon, nous savons désormais que nous autres pauvres toxicos n’avons guère voix au chapitre …

L'endive au gras qui nous a percutés !

Mais allez , en regard de l’émerveillement de cette soirée, c’est bien peu de choses et on ne va pas chipoter. D’ailleurs on retournera sur le toit de l’Aubrac, on commence déjà à réflechir à ce que l’on va prendre

Car en plus, vous ne savez pas le meilleur ? Ce n’est même pas si loin que ça ….

Bras

Route de l’Aubrac – 12210 Laguiole.
Email : info@bras.fr – tel : 05 65 51 18 20 – fax 05 65 48 47 02

Menu Balade : 179 €

Vins choisis (environ 65 € la bouteille chacun) :
Domaine Ostertag Riesling « Clos Mathis » 2003;
Domaine La Madura – St Chinian 2006

Tarte aux cèpes

11 réflexions au sujet de « Bras : impression Aubrac »

  1. marie

    je rêve d’y aller. l’endive au gras me laisse rêveuse. j’adore passer un après-midi hors du temps dans un 3 étoiles… on oublie tout, et on est simplement concentré sur notre émotion et notre ressenti.

    Répondre
  2. Tiuscha

    Oh la la nous y allons cet été, j’ai hâte ! L’endive au gras et à la peau de lait (qu’il « travaille » beaucoup) me titille énormément.
    Et ce que tu dis du sommelier me rassure pleinement. Et puis comme nous ne sommes pas toxico (en même temps, l’été, cela doit être moins inconfortable..)

    Répondre
  3. Claire Auteur de l’article

    Marie > oui c’est hors du temps – c’était mon premier trois étoiles et franchement ça vaut le coup !!
    Tiuscha> oui la peau de lait c’était DINGUE – il en est fou. As tu déjà essayé d’en faire ? J’attends avec impatience le compte rendu de ton passage :)) Quant au sommelier, il a visiblement ouvert une cave dans la région également, où il vend des vins du monde entier à tous les prix.

    Répondre
    1. Fahmy Anne

      Bjr, nous sommes voisins et amis de Martin & Judith à Soulac et ils nous ont appris que nous avions dîné côte à côte ce 27 avril dernier (le couple juste à côté de votre belle tablée !!!). Quel souvenir fantastique ! Voici ce que j’en ai rapporté sur mon site foodavenue.fr : un article sur Michel Bras http://www.foodavenue.fr/fr/restaurant/show/michel-bras-route-de-l-aubrac-12210-laguiole.html et un article sur l’Aubrac : http://www.foodavenue.fr/fr/article/show/gastro-tourisme-en-aubrac-du-buron-du-lac-de-born-a-michel-bras.html
      A bientôt ! Anne Fahmy

      Répondre
  4. Fahmy Anne

    Merci pour ta réponse ! malheureusement (ou heureusement pour nous…) nous sommes maintenant installés à Bordeaux ! Au plaisir de te lire sur ton blog et de faire ta connaissance peut être à Bx ou Soulac ! Anne

    Répondre
  5. carceles

    On entre dans un autre monde de par cette vu panoramique,où l’on déguste deux fois le menu,une fois avec les yeux, c’est époustouflant de part les couleurs et les odeurs et puis dégustativement car chaque bouchée est une saveur différente où l’on est emporté par ces produit du terroir cher a l’Aveyron,bras mérite bien ces 3 étoiles ,on est chouchouter sans en faire trop,on y reviendra

    Répondre

Moi aussi j'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s