Huitres chic et oursins choc chez Régis.

Chez Régis

« Moi, je n’achète mes huitres que chez Régis » me raconte ma copine Alex l’autre jour.

Régis qui ? Connais pas Régis moi. Mais quand les gens qui habitent gare de l’Est vont acheter leurs huitres dans le 6ème arrondissement, c’est forcément qu’elles doivent valoir le détour. Une telle infraction à la loi des rives mérite toute mon attention*.

En plus le dénommé Régis n’est même pas poissonnier, sa boutique est juste une « huitrerie ». Et le lieu n’est d’ailleurs pas plus grand qu’un mouchoir de poche : un comptoir, quatre tables – mais une belle atmosphère …
Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas sentie aussi dépaysée en allant acheter des huitres. Quand on rentre chez Régis, on décolle immédiatement. On ne sait pas bien où l’on atterrit d’ailleurs, si ce n’est que c’est fort agréable. On trouve  de jolies tables blanches, des clients (japonais) ravis qui affrontent une montagne d’huitres en riant de plaisir, une adorable tenancière qui vous fait gouter de fameux vins de Sancerre, des habitués qui ont l’air d’aimer « ce qui est bon » et qui viennent chercher leur commande du samedi soir, et bien sur des huitres, des belons, quelques coques, et de somptueuses crevettes.

Atmosphère

Et sur le bar, un oursin. Un monument : énorme, charnu, explosif.

Monsieur Régis, quant à lui, a un joli sourire et l’air tout doux. On discute un peu, on profite de la parenthèse  – si ce n’était la clientèle tout a fait distinguée, on oublierait qu’on est coincés entre le boulevard St Germain et le métro Mabillon, on se croirait presque en vacances.

On repart avec deux douzaines de fines de Claire (un peu plus même, le patron a eu la main généreuse), une dizaine de belles crevettes bio de Madagascar et le master Oursin qui se révélera aussi sublime qu’il en avait l’air.

On peut même passer acheter son pain chez Monsieur Kayser en sortant, c’est pas loin et ce qu’on rapporte de chez Régis mérite le meilleur, sans compromis.

Huitrerie Régis
3 rue Montfaucon, 75006 Paris
Tél : 01.44.41.10.07

La douzaine de fines de claire n°3 : 11 €
L’oursin : 6 € pièce, et ça en vaut chaque centime!

*La loi des rives (observée empiriquement par moi même) semble impliquer qu’à Paris, les habitants de la rive droite ne mettent les pieds rive gauche que s’ils y sont contraints et forcés, ou à la rigueur si leur maman y habite.

6 réflexions au sujet de « Huitres chic et oursins choc chez Régis. »

    1. Claire Auteur de l’article

      Ma nouvelle meilleure amie ! Comme je suis contente de te voir ici madame – et ça ne m’étonne pas que tu sois fan de Régis, une femme de gout comme toi. Je te fais plein de bises !!

      Répondre
  1. Isabelle

    Loi des rives approuvée et validée, je suis rive droite et passer rive gauche me parait aussi osé et exotique que partir en vacances en Ouzbékistan…:)

    Répondre

Moi aussi j'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s