Mille feuilles de pommes vertes au haddock : Frais devant !

Joli mariage

C’est marrant les effets de mode. Des produits qui roupillaient tranquillement, et qui se retrouvent subitement sous les projecteurs, du jour au lendemain.

On dirait presque que quelqu’un a donné le signal : « Bon les gars, vous allez me faire un focus sur le poivre ! Plein de poivres, je veux des articles sur le  poivre, des magasins spécialistes en poivre, et pour finir des poivres bizarres dans tous les placards. Allez zou, au boulot. »

En ce moment,  je ne sais pas pour vous, mais  je sens que ça va être le tour du haddock. J’ai l’impression de le croiser partout : cartes de restaurants, émissions de télé, je l’ai même vu à la Fnac faire son crâneur dans la très hype collection « 10 façons » des éditions de l’Épure*, un volume rien que pour lui, élaboré par la talentueuse Sonia Ezgulian.

J’ai senti le coup arriver : le haddock va devenir ultra tendance mes amis, vite vite plongeons nous dans ce joli recueil pour faire de La Petite Cuisine la pointe de l’avant garde en matière de haddock. J’ai ainsi repéré cette recette fraiche et acidulée, pas mal chic, aux parfums puissants et raffinés à la fois.

Et puis surtout c’est bon le haddock.

Ingrédients pour deux personnes :

  • 100gr de haddock (en vérifiant bien que c’est du haddock véritable à base d’Églefin !)

    Frais et puissant

    Frais et puissant

  • un carré frais
  • une cuillère à soupe d’estragon haché
  • une cuillère à soupe d’aneth haché
  • un citron
  • une pomme granny smith
  • un trait d’huile d’olive
  • une pincée de chichimi (ou de piment d’espelette à défaut)
  • poivre (mais pas de sel : le haddock et le fromage frais sont déjà salés)
  • un trait de vinaigre celtique (facultatif)

Découper le haddock en tous petits cubes, les verser dans une jatte avec le carré frais, l’échalote coupée en tous petits cubes, quelques giclées de citron, une cuillère à soupe d’huile d’olive, le chichimi, le poivre. Mélangez intimement. Rectifier l’assaisonnement (citron, poivre etc …).

Placer au frais une vingtaine de minutes le temps que tout ce petit monde s’exprime.

Avant de servir, rincer soigneusement votre pomme. Coupez-la en tranches fines (avec une mandoline si vous en avez une). Faites vos tranches sur les cotés de la pomme, de manière à obtenir de jolies feuilles sans trou au milieu.

Superposer les tranches de pommes avec le mélange au haddock. Servez  sans attendre avec un peu de pain grillé et (si vous en avez) un trait de vinaigre celtique de Monsieur Roellinger.

* Les éditions de l’Épure ont fait leur petite révolution dans l’univers de la littérature gastronomique, et leur drolatique collection « 10 façons de préparer … » n’y est pas pour rien. Des petits fascicules, à la fois beaux et simples, proposent sur un thème ou un ingrédient, 10 recettes élaborées par un invité spécialiste en la question.

Je ne vous cache pas que je trouve la qualité des recettes très irrégulière selon les parutions, mais franchement certains volumes valent le détour !

En tous les cas, je vous recommande chaudement celui sur le Haddock.

7 réflexions au sujet de « Mille feuilles de pommes vertes au haddock : Frais devant ! »

  1. Patrick CdM

    J’aime beaucoup cette recette, je suis fan de haddock depuis très longtemps (en Ecosse, j’en mange au peit dj), l’association aux pommes et au vinaigre (de pommes aussi!) de Rollinger, c’est vraiment tout ce qui me plait!

    Répondre
  2. Christophe

    Voilà une recette très sympa… mode ou pas mode j’aime beaucoup le haddock. Mais vous avez raison, il y a des tendances en cuisine pour le pire comme pour le meilleur dans le cas du haddock.

    Répondre
  3. Tiuscha

    Je suis fan de haddock depuis un moment aussi et on en trouve pas mal sur mon blog, serais-je culino-hype pour une fois ?
    L’assiette est très jolie et j’aime beaucoup l’idée de la pomme verte qui apporte tant de fraîcheur. Light aussi, ça, tu fais dans la minceur en ce moment ?

    Répondre
  4. Claire Auteur de l’article

    Patrick > Avec du café au petit dej ?
    Christophe > Bien d’accord, quand c’est un produit comme le Haddock qui est à la mode ça fait plaisir !
    Tiuscha > Et oui je dois faire attention en ce moment et je vais au Maroc la semaine prochaine donc ces jours-ci, ceinture ! Mais franchement quand c’est aussi bon que ça on ne se sent même pas au régime 🙂

    Répondre
  5. Estèbe

    Oui, le haddock, c’est mirobolant. On s’était même bricolé une salade haddock + mangue + piment une fois, vachement moins jolie que votre soucoupe volante.

    Répondre

Moi aussi j'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s