Une salade de Noël ultra light + un truc pour égrener les grenades fastoche

Festif et detox à la fois

Pendant les fêtes, le truc pour ne pas exploser sous le poids de redoutables merveilles, c’est d’alterner.

Un foie gras chaud chaud en entrée ? Un turbot vapeur pour le plat.

Un chapon farci pour le principal ? Une salade raffinée en entrée.

Mais pas n’importe laquelle, une recette aussi gourmande que légère, et en plus exotique ; même Belle Maman n’en reviendra pas. Fenouil, sumac, grenade, estragon : tout ce qu’il faut de vivacité en préambule à l’artillerie lourde.

Cette jolie chose ne vient pas du laboratoire de la petite cuisine mais du moyen orient, en passant par Londres pour la touche classy. Elle sort tout droit du très joli livre de recette du restaurant Ottolenghi, que mon Audrey B. a eu l’excellente idée de me faire découvrir lors de son dernier passage à Paris.

Voici donc cette salade rouge et verte, festive et detox – un truc vraiment délicieux. Et en prime, allez c’est Noël, un tour de main pour égrener les grenades en deux temps trois mouvement et sans se salir les mains. C’est pas beau ça ?

Salade Ottolenghi au fenouil, à la grenade et à la feta.

La grenade en salade c'est beau et c'est bon

Ingrédients pour 4 personnes :

  • deux bulbes de fenouil bien frais
  • une demie botte d’estragon
  • une demie botte de persil plat
  • un citron
  • une demie grenade
  • de la feta
  • du sumac*
  • sel, poivre

Coupez la grenade en deux, en suivant la rondeur de son ventre. Prenez en une moitié, et tenez la fermement en main, les graines tournées vers le bas, au dessus d’un saladier. Tapez fermement sur le dos de la grenade avec une cuillère en bois, les graines tombent toutes seules dans le récipient. Il faut un peu attraper le coup de main (au départ on en met un peu partout), mais ensuite c’est d’une simplicité biblique.

Nettoyez les fenouils, ôtez les peaux abimées. Émincez les très finement (à la mandoline ça peut aider). Mettre les petites feuilles vertes de côté.

Dans un bol, pressez le citron. Ajouter 3 à 4 cuillères à soupe d’huile d’olive, le persil et l’estragon hachés, 2 cuillères à soupe de sumac, du poivre. Salez légèrement en gardant à l’esprit que la feta va apporter  son propre sel au mélange.

Versez le contenu du bol sur le fenouil émincé, et mélangez intimement, jusqu’à ce que tout le fenouil soit imprégné. Versez dans un grand plat. Recouvrir de la féta coupée en batonnets, des graines de grenades, et des feuilles vertes du fenouil. Saupoudrez de sumac, donner un trait d’huile d’olive.

Servir un bon quart d’heure après, le temps que toutes les saveurs se libèrent.

*Le sumac est une épice acidulée très utilisée en Turquie ou au Liban. On en trouve facilement dans les épiceries fines, comme chez Bruno rue Tiquetonne, ou sur son site internet.

9 réflexions au sujet de « Une salade de Noël ultra light + un truc pour égrener les grenades fastoche »

    1. Claire Auteur de l’article

      Tu peux y aller : je n’y croyais pas moi même et je n’en suis pas revenue – le truc est d’ailleurs donné par le livre, je n’y aurais jamais pensé toute seule 🙂

      Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Je n’avais pas tant d’ambition he he he – Mais écoute le truc marche plutôt pas mal à ma grande surprise – ce n’est jamais parfait mais par rapport à ma méthode précédente (assez gore et peu efficace) c’est le jour et la nuit !

      Répondre
  1. Ping : Pommes de terre nouvelles roties et topinambours à la sauge, au citron et aux olives de Kalamata; où l’on reparle du CookBoook Ottolenghi « La plus petite cuisine du monde … ou presque !

  2. Ping : Aubergines confites, grenade et crème de safran – et la malédiction du pignon pakistanais. « La plus petite cuisine du monde … ou presque !

  3. Patricia

    Un grand merci ! Nous avons fait 2 découvertes la technique pour la grenade. Ca marche ! Et l’épicerie Chez Bruno rue Tiquetonne paris : bon conseillé et voyageur pour les épices. Nous avons eu un grand succès avec la Salade détox d’Ottolenghi. Bonne et heureuse année 2011.

    Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Bravo !
      Je suis ravie que tout ça vous ai plus 🙂 C’est vrai que la technique de la grenade est pas mal, et j’ai une vraie tendresse pour la salade Ottolenghi ! Bonne et très heureuse année à toi également.

      Répondre
  4. Ping : 5 idées simples et Waouh pour un Noël "alternatif"

Moi aussi j'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s