Les petits financiers chocolat café de Pierre Marcolini

Figurez-vous ma bonne dame que ma somptueuse copine Virginie travaille chez Nespresso, et qu’elle a l’amitié d’avoir un peu de considération pour nos modestes talents culinaires. Cette information, quoique captivante, n’aurait que peu d’intérêt pour les lecteurs exigeants que vous êtes, si elle ne m’amenait à vous présenter le précieux livre qu’elle m’a offert : Chocolat Café de Pierre Marcolini.

Pierre Marcolini, je vous en ai déjà parlé ici, est l’un des plus grands chocolatiers que la Belgique ait porté. Ce drôle de beau gosse aux faux airs de Julian Assange (mais en moins bizarre), a conquis la planète en quelques années avec des chocolats intenses, très purs, que l’on dirait façonnés par un collectif de designers inspirés. Il a ouvert la voie à toute une vague de confiseurs actuellement au sommet de leur art, et démontré avec brio qu’en Belgique, on n’était pas systématiquement obligé de farcir les chocolats à la double crème.

Bref. Tout ça pour dire qu’il a donc écrit un livre en collaboration avec Nespresso, présentant une vingtaine de recettes autour du chocolat et du café. C’est un livre très réussi, inventif, créatif, précis, parfois un peu cérébral  – et j’en suis tout de suite tombée accro, d’autant plus que j’adore l’alliance du chocolat et du café.

Je vous propose ici une recette de petits financiers absolument remarquables, faciles à faire, et sublimes en fin de repas avec un verre de bon Armagnac.

Les parfums de chocolat et de café s’exaltent l’un l’autre, c’est vraiment une mignardise très raffinée en bouche, grand moment garanti sur facture.

Ingrédients pour une trentaine de pièces :

  • 100 gr de beurre doux
  • une capsule de Nespresso, ou une cuillère de café moulu, ou de café soluble*
  • 50 gr de chocolat noir
  • 110 gr de blancs d’oeufs **
  • 50 gr de poudre d’amandes
  • 130 gr de sucre glace
  • 35 gr de farine
Faire fondre le beurre « noisette », c’est à dire jusqu’à ce qu’il prenne une teinte ambrée et dégage une bonne odeur de grillé. Cela prend quelques minutes, ne soyez pas trop préssés en mettant le feu trop fort, vous risqueriez de tout cramer bandes de petits impatients.
Ouvrir la capsule de café et le verser dans le beurre (ou bien ajouter le café moulu ou le café soluble). Couvrir et laissez infuser 10 mn.
Coupez le chocolat en petits morceaux. Filtrez le beurre au café et versez-le sur le chocolat, mélangez.
Chauffer les blancs d’oeufs quelques secondes au micro ondes (je ne sais pas à quoi ça sert mais c’est dans la recette alors …). Ils doivent atteindre 55 °, je ne vous cache pas que je met le doigt dedans, et que quand c’est « chaud mais pas brulant » je considère qu’on y est.
Ajouter la poudre d’amandes aux blancs d’oeufs, puis le sucre glace et la farine. Ajouter enfin le beurre café-chocolat.
Laisser reposer au moins une heure au frigo (je le fais carrément la veille, les financiers doivent toujours attendre).
Beurrez de petits moules à financiers (sauf s’ils sont en silicone) et versez la pâte.
Cuire à four préchauffé 180 ° pendant 10 à 15 mn selon votre four.
Ne prolonger pas la cuisson, les financiers doivent rester moelleux et fondants !
Déguster à température ambiante (s’ils sont trop chauds, les arômes sont moins nets), avec, par exemple, un vieux Bas-Armagnac de la maison Gélas.

 

* Si vous n’utilisez pas de café moulu mais du café soluble, je vous recommande l’usage d’un nouveau café appelé Millicano (c’est Carte Noire qui fait ça), qui est composé en partie de particules de « vrai » café, ce qui lui donne un goût de bien meilleur qualité que les cafés solubles classiques (et je dis pas ça parce qu’ils m’ont invité à manger des cupcakes, comme vous le savez mes chéris, je n’aime pas les cupcakes).

** C’est un peu pénible de peser les blancs d’oeufs mais c’est essentiel au bon équilibre de la recette. On travaille pro chez Marcolini !

16 réflexions au sujet de « Les petits financiers chocolat café de Pierre Marcolini »

  1. Do Al

    Quand on n’a pas de micro onde comme moi, j’imagine qu’on fait chauffer les blancs d’oeufs au bain marie ?
    Ma Claire, si vous êtes la ce we, je vous débarrasse votre couloir, et surtout j’en profiterai pour vous faire plein de bisous !

    Répondre
  2. Laure K

    Oulala… Envie impérieuse d’essayer cette sublime recette. Mais quand on a vraiment pas de balance de cuisine, on compte combien de blancs d’oeufs ? A peu près 4 ou 5 ??
    A très vite magic Clairette.
    Laure K

    Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Ma Laurette, oui c’est tout à fait ça : entre 4 et 5 selon leur taille. Bizzzzzze et à vite (et que ça saute !!!)

      Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Oui ça fonctionne vraiment bien, et ce que j’aime dans cette recette, c’est qu’on retrouve bien tous les arômes : café, chocolat, et les amandes des financiers. C’est délicieux 🙂

      Répondre

Moi aussi j'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s