El Bulli Hotel, Part 1 : El desayuno (le petit déjeuner).

Le soleil vient de se lever ...

Le soleil vient de se lever ...

Il faut d’abord savoir, à l’heure où le délai pour obtenir une table au restaurant « El Bulli » de Roses se mesure en décades, que le célébrissime chef Catalan s’est associé il y a quelques années pour ouvrir un hôtel à Séville. « El Bulli Hotel », établi dans la magnifique Hacienda Benazuza, allie la splendeur des grandes propriétés andalouses à une table entièrement conçue par Ferran Adria. Chaque plat est issu d’anciennes cartes du restaurant « El Bulli », et la cuisine est dirigée par Rafael Zafra, qui pour son excellent travail a obtenu deux étoiles au guide Michelin.

Le constat est donc simple : si le commun des mortels veut gouter de près la cuisine de monsieur Adria, l’option Sévillane s’avère excellente.

Salle du petit déjeuner

Salle du petit déjeuner

Nous y voila donc (après une première soirée passée en dehors de l’hôtel), au saut du lit, frétillants d’émotion et d’impatience, en route pour le petit déjeuner – lequel a gagné plusieurs fois de suite le titre de « Meilleur petit déjeuner du monde » (il y a donc un gars, quelque part, qui a inventé le classement des meilleurs petits déjeuners du monde – si vous le connaissez dites lui de penser à moi s’il embauche).

Comment ça se passe ?  Ici pas de buffet, un jovial serveur, fier comme Artaban, vient nous expliquer la vision de Ferran Adria (héros national, il faut le savoir) : un petit déjeuner entièrement renouvelé chaque jour mais qui se déroule toujours selon le même programme :

  • Une sélection de viennoiseries sortant du four
  • Un assortiment de beurres parfumés, marmelades, pralinés maisons et fromages frais
  • Un trio de jus et de boissons fraiches
  • Une petite verrine de mousse ou de crème
  • Deux coupes de fruits frais
  • Un plat salé
Petits beurres et marmelades

Petits beurres et marmelades

On se laisse volontiers prendre par la main, le tout étant d’une espièglerie gourmande absolument irrésistible. Les petits pots de beurre de citron ou de café, de pâte de pignons, de crème de fromage au jambon ibérique (foudroyant) ressemblent à la dinette de dame tartine. Les jus de coco fraîche, de pomme/menthe, ou de fraises/orange sont tout simplement merveilleux ; les coupes de fruits frais, les verrines de crème au chocolat ou d’espuma de yaourt sont fins, légers et délicats – et avant tout, régalants.

Yaourt au citron, jus de fraise/orange et de mangue/passion

Yaourt au citron, jus de fraise/orange et de mangue/passion

Au moment du plat salé, on nous fait choisir entre sandwiches, salades, œufs au plat ou brouillés – et ce qui arrive ne correspond jamais tout à fait à ce que l’on attendait. Le plus impérissable : les sublimes œufs « coque » plongés dans un bouillon mousseux de truffe ou de jambon de Jabugo – une expérience qui frise l’extase.

Alors que dès qu’il s’agit de cuisine moléculaire, on entend parler de snobisme, d’expérience intellectuelle, compliquée (voire abstraite), détachée du plaisir de manger ; ce petit déjeuner nous révèle plutôt Monsieur Adria comme un gamin fou et génial, gourmand réjouissant à l’imagination débridée.

… on verra donc ce que cela donne au diner

Oranges fraîches à la menthe, Espuma de Yaourt grec au miel

Oranges fraîches à la menthe, Espuma de Yaourt grec au miel

Oeufs brouillés aux pommes de terre et jamon iberico

Œufs brouillés aux pommes de terre et jamon iberico

Oeufs coques au jambon (au second plan) et à la truffe

Œufs coques au jambon (au second plan) et à la truffe

Jus de pomelo, de pomme aux herbes, de coco/ananas

Jus de pomelo, de pomme aux herbes, de coco/ananas

Oeufs à la ratatouille et au basilic

Œufs à la ratatouille et au basilic

Et maintenant repos ...

Et maintenant repos ...


6 réflexions au sujet de « El Bulli Hotel, Part 1 : El desayuno (le petit déjeuner). »

  1. qmmf

    Je pensais hier en lisant ton ancien post que j’allais pouvoir lire le reportage sur El bulli. Que neni, mais quelle découverte! Je ne connaissait point… pas mal du tout El desayuno! enfin génial je voulais dire… et repos sous le lit voilé au bord de la piscine, je suis fan!

    Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Arch – désolée ! Loin de moi l’idée de fourvoyer mon lectorat. Effectivement, nous sommes chez Ferran Adria sans être à « El Bulli » de Roses. Mais ne manque pas de lire la suite sur le diner – avec en guest star la FAMEUSE tortilla déconstruite – joder !! (si j’ose m’exprimer ainsi)….

      Répondre
  2. So

    Très franchement, il faudrait être fou pour dire que ça ne donne pas envie. C’est comme s’il avait condensé les désirs inassouvis d’un panel de puristes du ptit déjeuner pour élaborer LE petit dej parfait. Chapeau l’artiste. Il faut reconnaître. Jut a question tout de même… c’est abordable pour le commun des mortels cette affaire là ? Belle journée

    Répondre
    1. Claire Auteur de l’article

      Je vais donner les tarifs détaillés dans le prochain post. Je ne vais pas mentir : c’est pas donné donné – mais il y a des promotions en été (basse saison en Andalousie car trop chaud) et des packages intéressants – donc on s’y retrouve.

      Répondre

Moi aussi j'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s