Velouté de céleri au gorgonzola et au vinaigre celtique d’Olivier Roellinger.

Fondant et parfumé

Mon amie Claire H., ravissante cancalaise et cuisinière hors pair, m’a infiniment gâtée cette semaine en me rapportant une sélection d’épices de chez Monsieur Olivier Roellinger. Ce fantastique amoureux de la cuisine de la mer, qui fit grand bruit l’année dernière en rendant ses trois étoiles, est aussi un passionné des épices et des parfums. Chercheur génial et créateur inspiré, il a créé sa gamme de mélanges d’épices, filant un sacré coup de pied au derrière au Père Ducros par la même occasion.

Celui que je préfère pour l’instant, c’est le vinaigre celtique. Un concentré explosif, qui pourrait rappeler les grands vinaigres balsamiques, avec un fruit remarquable et une longueur en bouche surprenante.

Avec un délicieux velouté de céleri au gorgonzola, on y est !

Une association classique, ici en version gratinée. Si vous n’avez pas de vinaigre celtique, ne vous mettez pas la rate au court bouillon, utilisez un bon balsamique et tout devrait bien se passer.

Un grand exhausteur de goût

Ingrédients pour 4 personnes :

  • une grosse boule de céleri rave
  • une belle pomme de terre
  • un poireau
  • une feuille de laurier
  • du bouillon de poule maison ou deux tablettes
  • du gros sel
  • une feuille de laurier
  • de la crème fleurette entière
  • du vinaigre celtique (ou un bon balsamique)
  • du gorgonzola bien affiné
  • quelques pluches de cerfeuil

Éplucher le céleri, le couper en cubes de 4 à 5 cm de côté. Eplucher, peler et couper la pomme de terre de même. Laver le poireau, couper le bout et les feuilles vertes. Couper le tronçon restant en tranches de 1 à 2 cm d’épaisseur.

Mettre le tout dans une cocotte. Recouvrir à hauteur de bouillon de poule (ou bien d’eau dans laquelle vous aurez émietté vos tablettes de bouillon). Ajouter une feuille de laurier et quelques grains de poivre. Si votre bouillon n’est pas salé, rajouter du gros sel.

Faire partir à feu moyen, porter à frémissement et conserver l’allure pendant une petite demie heure.

Pas si rustique ...

Mixez une bonne minute. Rajouter de 8 à 10 cuillères à soupe de crème fleurette (excusez-moi sur ce coup là j’ai compté en cuillères à soupe) , et une demie cuillère à soupe de vinaigre celtique. Si vous utilisez du vinaigre balsamique « de base », il faudra le faire un peu réduire auparavant, pour en augmenter la puissance et en diminuer l’acidité.

Mixer de nouveau pendant deux à trois minutes, idéalement au blender, à défaut au mixeur plongeur.

Répartir le velouté dans des bols, et rajouter un bon morceaux de gorgonzola (j’ai mis l’équivalent d’une bonne cuillère à soupe).

Passer 10 minutes à four chaud, puis 5 mn au grill pour faire gratiner la croute.

Agrémenter d’une pincée de cerfeuil et servez immédiatement avec un côte du rhône blanc.

5 réflexions au sujet de « Velouté de céleri au gorgonzola et au vinaigre celtique d’Olivier Roellinger. »

  1. Claire Auteur de l’article

    Encore une preuve que tu sais reconnaitre ce qui est bon ! Tu utilises les épices en poudre également ? Je les trouve délicieux mais l’utilisation est délicate si on ne veut pas que ça emporte tout !

    Répondre
  2. Ping : Les épices Roellinger ont leur boutique à Paris ! « La plus petite cuisine du monde … ou presque !

Moi aussi j'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s